Logement : l’autorisation de déroger aux règles ?

Rédigé par Theodora BARNA
Publié le 04/11/2021

La Maison Démontable (1920), réalisé par Buster Keaton

Le 14 octobre 2021, la ministre de la Culture, Roselyne Narquin-Bachelot et la ministre chargée du Logement, Emmanuelle Wargon ont lancé l’appel à manifestation d’intérêt au sein du programme « Engagés pour la qualité du logement de demain ». La qualité d’usage du logement, l’évolution des types d’habitation et la reconfiguration de la chaîne de production sont les enjeux saillants de cette action de recherche et d’expérimentation. Jusqu’au 18 février 2022, maîtres d’ouvrage, collectivités et architectes sont invités à soumettre leurs candidatures de projets innovants. 

« Être un homme veut d’abord dire habiter » : cette citation de Gaston Bachelard, invoquée dans le rapport Lemas, résume l’ambition de l’étude et met en exergue le besoin impérieux d’un cadre de vie plus qualitatif. « Engagés pour la qualité du logement de demain » est la suite des propositions énoncées dans le rapport Lemas puis le rapport Girometti-Leclercq. Elle s’inscrit dans une démarche plus large d’actions de recherche menées au sein du groupement d’intérêt public de l’Europe des projets architecturaux et urbains (EPAU). Par le biais de l’EPAU, l’initiative mobilise la Cité de l’Architecture & du Patrimoine, les deux ministères et le LAB 2051.


Le programme se décline en plusieurs phases, l’appel à manifestation d’intérêt étant un préalable à l’identification de projets de logement expérimentaux. Ensuite, l’ambition est d’encadrer l’attelage formé par la maîtrise d’ouvrage, la collectivité et l’architecte dès l’amont de la conception des logements. Le principal levier d’action est l’intensification de la recherche sur plusieurs fronts : au sein d’unités de R&D des agences d’architectures, des laboratoires et des unités mixtes de recherche (UMR) et du futur programme piloté par le Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère (BRAUP). Les 100 lauréats, sélectionnés dès mars 2022, bénéficieront d’un soutien financier ainsi que d’un sceau d’excellence leur permettant de déroger aux règles. Parmi eux, 20 équipes développeront leurs projets au sein d’un incubateur. La transgression de la règle doit cependant posséder une vertu génératrice. La désobéissance du cadre normatif est donc conditionnée par la capacité de la dérogation à constituer la nouvelle convention.

Ces activités de recherche intenses et la production expérimentale qui les accompagnent seront rythmées par un calendrier ambitieux. La pose de la première pierre est fixe à l’été 2023 afin de promouvoir les projets lors de la présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFEU). Le programme « Engagés pour la qualité du logement de demain » veut initier une production de logements rapide et innovatrice, et dont les coûts économiques et les impacts écologiques sont maîtrisables. En 2025, un bilan d’évaluation quantifiera les performances de ces nouveaux modèles d’habitat.

 

Pour plus d’informations : https://epau.archi.fr/home/programme

Les articles récents dans Actus brèves

Les cent bâtiments construits entre 2000 et 2020 sélectionnés par les internautes Publié le 11/07/2022

Célébrant les 20 ans de sa refondation et son 300ème numéro, le magazine d’architectures … [...]

33 finalistes pour le grand Prix d’Architectures 10+1 2022 Publié le 29/06/2022

Pour sa quatrième édition, le Prix d’architectures 10+1 récompensera onze réalisations con… [...]

J-3 : Vente d'œuvres photographiques au profit des populations ukrainiennes Publié le 28/06/2022

En soutien aux populations victimes du conflit russo-ukrainien, l’association Photographes et Arch… [...]

Bas Smets lauréat pour le réaménagement du parvis de Notre-Dame Publié le 27/06/2022

Depuis l’incendie du 15 avril 2019, la Ville de Paris, l’Établissement public chargé de la con… [...]

Votez pour les 20 architectures les plus remarquables construites en France au 21ème siècle Publié le 07/06/2022

Pour fêter sa 300ème édition en juillet, d'architectures propose un regard rétros… [...]

Renée Gailhoustet célébrée par la Royal Academy of Arts Publié le 31/05/2022

Ce mardi 31 mai 2022 à Londres, la Royal Academy vient d'annoncer que son Prix d’archit… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…