Logement : les méthodes de la promotion privée menacent-elles l’architecture ?

Rédigé par Cyrille VÉRAN
Publié le 05/09/2019

Dossier réalisé par Cyrille VÉRAN
Dossier publié dans le d'A n°274 La question de la commande privée dans le logement est devenue un sujet d’inquiétude qui occupe les conversations entre architectes. Le ton y est morose et nostalgique. Ils ont aimé travailler pour la maîtrise d’ouvrage publique, apprécié la transparence de ses règles, et doivent désormais composer avec des promoteurs qui les brident dans leur métier et paupérisent leurs agences. Le champ de la conception tend à s’étriquer et l’exigence architecturale à s’amoindrir ; le chantier leur est confisqué, sans parler des honoraires qui ne sont pas à la mesure de la matière grise que requiert ce programme considéré comme l’un des plus complexes.
Les promoteurs formeraient-ils un bloc monolithique à vouer aux gémonies ? La réalité est heureusement plus nuancée. Les échanges menés au cours de cette enquête montrent que tout serait une question de personnes, d’affinités et de bons mariages entre acteurs mais aussi de contexte et de volonté politique. Car les territoires ne font pas jeu égal, et la loi du marché donne aux villes attractives un réel atout : celui d’encadrer la commande privée en posant des conditions et en stimulant les innovations typologiques.

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
44    01 02 03
4504 05 06 07 08 09 10
4611 12 13 14 15 16 17
4718 19 20 21 22 23 24
4825 26 27 28 29 30  

> Questions pro

Assistance à maîtrise d’ouvrage : l’hypertrophie des équipes est-elle nécessaire ?

Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO), maître d’ouvrage délégué (MOD), bataillon de conseillers…, la maîtrise d’ouvrage s’évertue …

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…