Logements - Crans-Près-Céligny - Suisse

Rédigé par les architectes
Publié le 15/11/2013

historique et situation

Dans le cadre de la première phase de construction du plan de quartier (PQ) d'un village périurbain entre Genève et Lausanne, group8 a construit deux des cinq immeubles de cette opération. Un processus de réflexion, tant au niveau urbanistique que social, a accompagné la densification du périmètre, étape obligée pour les communes en grandes expansions de la région. Une stratégie proactive de développement qui s'inspire des espaces et des éléments se situant en proximité de la parcelle a été faite, et ce en conformité avec les lignes directrices du PQ. De nouvelles formes urbaines plus denses, avec des volumes de tailles intermédiaires dotés de toits plats, sont venues complémenter le bâti existant tout en respectant une échelle adéquate.


programme

Les deux bâtiments de 3 étages sur rez-de-chaussée proposent des typologies d'appartements qui peuvent répondre à une demande de logement se positionnant entre la villa individuelle et le logement collectif urbain. Les 16 logements se composent en duplex ou en appartements simples allant du studio au 6 pièces. Un jardin d'enfants complète également cet ensemble. Les cinq bâtiments sont reliés par un niveau de parking en sous-sol.


concept et volume

A la manière de maisons, les appartements sont disposés en juxtaposition par plateaux séparés par des interstices physiques, permettant ainsi d'offrir des ouvertures à chaque logement sur toutes les faces. Les ouvertures sont positionnées soit directement en façade, soit en deuxième jour au coeur du plan. Les interstices entre logements permettent de ne pas avoir une contiguïté directe, ce qui renforce à la fois le sentiment d'individualisation et de privacité. D'un point de vue collectif, ils permettent d'offrir des vues sur l'extérieur depuis les paliers communs. La promiscuité des bâtiments implique une proximités entre les logements. Chaque appartement possède une terrasse de dimension généreuse, positionnée en loggia à l'intérieur du volume. Les volumes sont traités comme des formes finies qui ont été découpées et creusées pour offrir des espaces privatifs protégés à chaque logement.


enveloppe et gros oeuvre

Les bâtiments sont enveloppés d'une peau ajourée, composée de lames de travertin. Elles font office de filtre visuel pour protéger les appartements et fonctionnent à la manière de claustras. Elles permettent de limiter les rapports de vue entre les appartements très proches les uns des autres. La vue frontale permet une vision vers l'extérieur, alors que les visions latérales protègent des rapports de vues directes. Les lames de pierres extérieures donnent une texture et une certaine vibration à la façade. Elles offrent une vision changeante des bâtiments pour les observateurs se déplaçant le long de la rue. En passant devant des fenêtres de chaque appartement, les lames assurent une protection partielle contre les intempéries et protègent du rayonnement solaire.


contexte et matérialité

Par sa connotation traditionnelle, le travertin assure une minéralité en adéquation avec les constructions plus ancienne du village. Sa mise en oeuvre résolument contemporaine, avec une disposition perpendiculaire à la façade, offre une lecture nouvelle de la pierre comme élément traditionnel de construction. Ce dispositif constructif assure une dynamique à la façade en captant de manières très variées la lumière, en fonction des saisons et de l'ensoleillement. La couleur claire et chaleureuse du travertin est mise en relation avec les nuances de bruns de la façade qui sont inspirées de la terre du lieu. Le travertin est utilisé comme matériaux de façade pour tous les bâtiments de la première étape de réalisation du PQ. Il donne une cohérence de matière et de couleur à l'entier du nouveau quartier, tout en proposant une mise en oeuvre et une perception de matière très différenciée. Les aménagements extérieurs ont également étés pensés conjointement pour les cinq édifices.


performance énergétique

La façade est composée d'un système mixte en bois, métal et pierre, présentant une très bonne isolation thermique et un poids réduit. L'isolation continue garantit une excellente performance énergétique. Des panneaux solaires placés en toiture permettent de chauffer un volume important d'eau stocké dans une cuve d'eau enterrée et isolée. Cette eau joue le rôle de stockage énergétique et assure le chauffage des bâtiments. Couplé à des installations de panneaux photovoltaïques, ce système assure l'approvisionnement énergétique du chauffage et de l'eau chaude sanitaire. Le renouvellement de l'air contrôlé par un double flux évite également de trop grandes déperditions de chaleur. Le projet présente ainsi un bilan énergétique extrêmement performant en utilisant 100% d'énergies renouvelables et indigènes, et atteint le label MINERGIE®.



Maîtres d'ouvrages :  ..
Maîtres d'oeuvres : group8, architectes ; Luscher Architectes, architectes associés pour le plan de quartier et les aménagements extérieurs - BET : QUartal, direction travaux ; Ingeni SA, ingénierie civile ; SB Technique SA, CVC ; Zanini, Baechli & associés SA, ing. sanitaire ; MAB ingenierie SA, ing. électricité
Surface SHON : ..
Cout : ..

Date de livraison : 2012

Façade<br/> Crédit photo : GOLAY Régis Plan masse<br/> Crédit photo : GOLAY Régis Plan de rdc<br/> Crédit photo : GOLAY Régis Coupe<br/> Crédit photo : GOLAY Régis Façade<br/> Crédit photo : GOLAY Régis Vue d'ensemble<br/> Crédit photo : GOLAY Régis Intérieur<br/> Crédit photo : GOLAY Régis Vue de nuit<br/> Crédit photo : GOLAY Régis

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de darchitectures.com

TRACKS - École maternelle de Perthes-en-Gâtinais Publié le 16/01/2019

Maîtres d'ouvrage : Ville de Perthes-en-GatinaisMaîtres d’œuvre : Tracks… [...]

Observation Deck, étape finale de la Tour MahaNakhon de Bangkok, Büro Ole Scheeren Publié le 29/11/2018

Maîtres d'ouvrage : PACE Development Co., LtdMaîtres d'oeuvre : Buro Ole Scheeren Group… [...]

Théâtre Andon Z. Çajupi Publié le 20/11/2018

Maîtres d'ouvrages : Municipalité de KorçaMaîtres d'oeuvres : BOLLES+WILSON / Dea… [...]

KAAI 37 à ANVERS Publié le 31/10/2018

Maître d'ouvrage :   TV PROJECT² et BERMASO commandé par KAAI 37 Bouw en… [...]

Shaker studio Publié le 10/10/2018

Maître d'oeuvre : Ariel ClaudetEntreprise : SergelecSurface SHON : 22 m²Date de… [...]

Conservatoire à rayonnement départemental, Orsay Publié le 09/10/2018

Maîtres d'ouvrages : Communauté Paris-SaclayMaître d'oeuvre : Atelier Novembre… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
01 01 02 03 04 05 06
0207 08 09 10 11 12 13
0314 15 16 17 18 19 20
0421 22 23 24 25 26 27
0528 29 30 31    

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…