« Loger les gens avec le budget qu’ils nous donnent »

Rédigé par Soline NIVET
Publié le 05/09/2019

Dossier réalisé par Soline NIVET
Dossier publié dans le d'A n°274 Alexandra François-Cuxac dirige le groupe AFC Promotion et préside la Fédération des promoteurs immobiliers. Son credo ? La qualité, l’accessibilité et l’évolutivité des programmes d’entrée de gamme, et le souci des territoires ordinaires.

d’a : Quels sont selon vous les enjeux d’une bonne relation entre architectes et promoteurs ?

Alexandra François-Cuxac : Nous devons être plus ouverts, plus à l’écoute, entre nous, mais aussi des gens et des usages. Sobriété, humilité et écoute. On nous demande de plus en plus d’être comme un chef d’orchestre et un premier violon qui feraient tourner toute une philharmonie. Mais un duo promoteur-architecte, c’est plutôt comme un couple qui danse le tango… Nous sommes encore beaucoup trop cloisonnés dans nos démarches, nos propositions, notre rapport aux élus et aux aménageurs.(...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
26   01 02 03 04
2705 06 07 08 09 10 11
2812 13 14 15 16 17 18
2919 20 21 22 23 24 25
3026 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…