Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Rédigé par Dominique GAÜZIN-MULLER
Publié le 28/09/2018

Article paru dans le d'A n°266

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà publié deux ouvrages sur la responsabilité sociale des entreprises. Ceux qui ont collaboré avec lui soulignent son ouverture d’esprit, son goût pour l’innovation et sa volonté d’une approche globale, qui fait participer les futurs habitants en amont du projet. Contrairement à la majorité des architectes, il ne voit pas la loi ELAN comme un obstacle à la qualité architecturale des logements, et il nous explique pourquoi.

D’A : Qu’est ce qui va changer pour la qualité du logement social avec la loi ELAN?

 

Les architectes pensent que si la loi ELAN confirme que les maîtres d’ouvrage publics sont exonérés de concours et de la loi MOP, ce sera la fin de la qualité dans la production de logements sociaux. Mais nous avons été exonérés de concours pendant plusieurs années, et la face du monde n’en a pas été changée ! La mission complète instaurée par la loi MOP ne garantit rien. Nous connaissons tous des « signatures » parisiennes imposées, qui sous-traitent le chantier à un « petit » architecte local, et cette phase du projet devient un calvaire pour le commanditaire. La production du logement ordinaire, c’est en moyenne 20 logements par opération, donc sans obligation de concours. Dans les métropoles, la production des bailleurs sociaux est aujourd’hui assurée par de la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) à 50 % à  Bordeaux et même à 100 % sur l’agglomération lyonnaise. Nous sommes devenus des acheteurs d’un produit standardisé, conçu et réalisé par la promotion privée.(...)

Les articles récents dans Questions pro

PPP annulé pour les écoles marseillaises Publié le 13/05/2019

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances … [...]

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille Publié le 05/04/2019

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois … [...]

Transmettre ou ne pas transmettre son agence Publié le 01/03/2019

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de… [...]

L'architecte et les jurys Publié le 05/11/2018

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements… [...]

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée? Publié le 29/09/2018

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes,… [...]

Loi ELAN: Les jeunes architectes se mobilisent Publié le 30/08/2018

Face aux incertitudes sur l’exercice de la profession et aux débats parlementaires sur la loi… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
18  01 02 03 04 05
1906 07 08 09 10 11 12
2013 14 15 16 17 18 19
2120 21 22 23 24 25 26
2227 28 29 30 31   

> Questions pro

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…