Lumière naturelle : menuiseries et protections solaires. S’affiner pour laisser toujours plus de place au verre

Rédigé par Stéphanie LACAZE-HAERTELMEYER
Publié le 07/04/2023

Megaline de Solarlux

Article paru dans d'A n°306

Menuiserie et vitrage caractérisent la lumière naturelle dans l’architecture intérieure du bâtiment. Mais ils agissent aussi sur la santé, le bien-être, le bien-vivre ou le bien-travailler de ses occupants. Dans un contexte réglementaire qui pousse aux économies d’énergie grâce à une meilleure gestion des apports solaires et pour le bonheur des concepteurs, les profilés s’affinent pour laisser toujours plus de place au verre. Les dimensions peuvent s’étirer jusqu’au panoramique. Quels que soient les projets du tertiaire au résidentiel, la performance thermique est un prérequis. Pour autant, si le confort d’hiver n’est plus une variable d’ajustement, celui d’été intronisé par la RE2020 doit aujourd’hui empêcher le recours à des équipements énergivores. Indispensable corollaire des menuiseries, la protection solaire protéiforme évolue à leur rythme. Voire même à celui des bâtiments qu’elle prolonge en les ouvrant vers l’extérieur avec des propositions sans cesse réinventées pour une demande qui ne tarit pas : celle de l’aménagement outdoor.

Les ouvrants se cachent, les dormants s’encastrent

Minimalisme, clair de vitrage optimisé, gestion des apports solaires : toutes ces tendances n’épargnent aucune menuiserie. Les ouvrants se cachent, les dormants s’encastrent, les montants centraux et les masses vues continuent leur cure de minceur, pendant que les limites dimensionnelles ne cessent d’être repoussées. En particulier pour les baies vitrées, qui ont épousé le XXL. Quête réglementaire de lumière naturelle oblige.

Côté performances, qu’elles soient sur le plan de l’isolation thermique, acoustique, de l’étanchéité à l’air, à l’eau au vent, ou sur celui de la sécurité, toutes les menuiseries sont dopées. Et face aux hausses du coût des matières premières, et par la même occasion pour accompagner des entreprises à la peine pour recruter des compagnons, les gammistes de leur côté rationalisent la fabrication avec à la clé plus de modularité et des temps de fabrication réduits. Désormais, l’enjeu est de mettre en œuvre la circularité pour répondre à des projets en attente d’encore plus de vertueux, en tout cas dans le neuf. 

(...)

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

LUMIÈRES INTÉRIEURES Lum…

Jamais la lumière n’a joué un rôle aussi cen…

LUMIÈRES INTÉRIEURES Pro…

Artémide, Novolox, Sammode, Sylvania, découvrez …

Façade et confort d’ét…

Pour Lisa Heschong, architecte et auteure de l’…

Quoi de neuf en menuiserie…

Les portes affleurantes avec des huisseries sans …

La révolution du BIM a-t-…

Retournons un instant en 2014 ; il est alors impos…

Éclairage extérieur : co…

Plan sobriété énergétique, révision de l’ar…

Sobriété et inventivité

L’éclairage public, comme les professionnels l…

Pau : Réhabilitation du p…

Après les halles et le pôle de transmission occi…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Point de vue / Expo / Hommage
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Innovations
>> Produits utiles
>> Questions pro
>> Razzle Dazzle by Mehdi Zannad
>> D’A Lab - Design

Les articles récents dans Techniques

LUMIÈRES INTÉRIEURES Lumières intelligentes au poste de travail Publié le 29/05/2024

Jamais la lumière n’a joué un rôle aussi central au sein de l’architecture et surtout des e… [...]

LUMIÈRES INTÉRIEURES Produits Publié le 29/05/2024

Artémide, Novolox, Sammode, Sylvania, découvrez un florilège de nouveaux luminaires d'intérieurs… [...]

Façade et confort d’été - Ni chaud ni froid Publié le 30/04/2024

Pour Lisa Heschong, architecte et auteure de l’ouvrage de référence Architecture et volupté t… [...]

Quoi de neuf en menuiserie intérieure ? Portes, plinthes, stores, claustras, panneaux sculptés, boîtes aux lettres… Publié le 01/04/2024

Les portes affleurantes avec des huisseries sans champlats ont le vent en poupe. Il est loin le tem… [...]

La révolution du BIM a-t-elle bien eu lieu ? Publié le 12/03/2024

Retournons un instant en 2014 ; il est alors impossible de parler de l’outillage de l’architecte… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juin 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
22     01 02
2303 04 05 06 07 08 09
2410 11 12 13 14 15 16
2517 18 19 20 21 22 23
2624 25 26 27 28 29 30

> Questions pro

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…