Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie

Rédigé par les architectes
Publié le 01/04/2010

1- PRESENTATION DE L'OPERATION


La présente opération porte sur la construction d'une médiathèque intercommunale, d'un parvis public piéton et d'un parc de stationnement de 44 places. Ces équipements prennent place sur le site de la « Confluence » à Oloron-Sainte-Marie, sous-préfecture des Pyrénées Atlantiques (64). En plein cœur du centre ville, dans un ancien quartier industriel, c'est un emplacement emblématique où les gaves d'Aspe et d'Ossau se rejoignent pour former le gave d'Oloron. La construction de la médiathèque, du parvis et du parking s'inscrit dans une opération d'urbanisme majeure pour la ville qui constitue une véritable reconquête urbaine. La médiathèque se situe à l'emplacement des anciens établissements POTTIER, à la pointe de la « Confluence ». Ce bâtiment industriel monobloc avait été construit au début du 20ème siècle sur d'anciennes manufactures qui utilisaient l'énergie des moulins à eau. Il était constitué d'une ancienne filature industrielle en délabrement et, en sous-sol, d'une micro-centrale hydroélectrique en fonctionnement qui a été conservé dans le projet. L'enjeu fondamental réside dans la reconversion et la revalorisation du site : la création d'un nouveau lieu de vie pour les habitants. Afin de désenclaver le site, à l'origine uniquement accessible par la rue des Deux Gaves, deux passerelles piétonnes, conçues par l'agence RFR, partent des deux rives opposées et convergent vers le parvis de la médiathèque. Autour du projet de la médiathèque, du parvis et du parking, des espaces publics de qualité doivent être créés : des places (notamment le parvis de l'équipement), des jardins, des promenades piétonnes. C'est le cabinet Corajoud, paysagistes, qui est actuellement, en charge de cette mission. L'un des grands atouts du site réside dans la qualité paysagère que constituent les gaves pyrénéens et leurs berges sauvages en contraste avec la ville historique qui les domine depuis toujours. Un des grands enjeux du projet a d'ailleurs été de tirer partie des points de vue remarquables et des effets de belvédère.


2- INSERTION URBAINE ET PARTI ARCHITECTURAL


La médiathèque s'inscrit dans un site exceptionnel à la confluence de 2 gaves qui dessine une crête qui est une des plus belles lignes d'Oloron qui descend de Sainte croix jusqu'à la Confluence. Michel Corajoud parle d'un dinosaure dont la tête serait à la confluence. Il fallait préserver cette ligne en ne construisant pas trop haut.

 

Les passerelles et le parvis

Les abords de la médiathèque ont du être repensés : le parc de stationnement, le parvis, les jardins, les promenades et passerelles. Nous inspirant des rives des gaves qui traversent la ville, souvent constituées de terrasses successives aboutissant à l'eau, nous avons proposé de scinder le parvis en deux parties :

-  un parvis haut, au centre du site, en continuité de la rue des Deux Gaves, unique rue d'accès au site. Il donne accès à la Médiathèque.

C'est un parvis pour l'équipement bien sûr mais aussi une terrasse panoramique sur les gaves, un lieu de convergence de deux passerelles, liaisons vitales des berges du site. Ce ponton est bordé côté gave d'Aspe par un saut de loup (système de grands emmarchements en gradins  en vue d'éviter l'effet garde-corps).

- deux terrasses végétales basse, en contre-bas du parvis de part et d'autre du parvis.

Ce sont des espaces ouverts sur les gaves, des endroits protégés et agréables. Accessibles depuis le parvis, ils marquent le commencement de la promenade belvédère autour du R-1 de la médiathèque. Celui côté gave d'Ossau est situé à l'emplacement d'une grande usine existante démolie pendant les études de la médiathèque suite à un incendie. Il est en cours d'étude par le cabinet Corajoud.

 

La médiathèque

Loin d'affirmer un quelconque geste architectural, discrète dans son implantation, elle est respectueuse de l'environnement et accompagne le profil général de la ville qui s'achève ici à quelques mètres au niveau de l'eau en proue sur la confluence. Elle s'installe à l'aplomb des gaves sur l'emplacement de l'usine Pottier en épousant littéralement la forme du socle en pierre. Elle s'étire à l'horizontale, mais contrairement à son prédécesseur, elle ne constitue pas un obstacle à la découverte des rivières mais devient filtre, déflecteur, attirant le regard soit vers le lointain et les berges sauvages des gaves depuis le haut de la rue des Deux Gaves, soit vers l'eau. Fichée sur un socle de verre, elle est lancée en porte-à-faux au dessus du balladoir, sorte de galet en lévitation. Elle affirme sa tranquille présence à l'abri d'une peau de bois à claire-voie. Le niveau inférieur de la médiathèque, le R-1, est implanté en retrait créant une promenade périphérique en surplomb des gaves. Sa façade étant entièrement vitrée, des vues sont crées entre intérieur et extérieur et inversement. 

 

La façade sur le parvis

La façade de la médiathèque sur le parvis est délimitée et cernée par un cadre en bois constitué sur les côtés par l'extrémité des résilles bois des façades sur les gaves et en partie haute par de grands panneaux d'habillage bois de la sous-face d'un auvent de 4m. Au droit du parvis, la façade est constituée d'éléments verriers de 6 m de haut correspondant à la hauteur du RDC et du R+1. Cette grande façade vitrée sert de signal, invite le visiteur et laisse entrevoir l'intérieur de l'équipement.

Les façades est et ouest sur les gaves

En retrait et entièrement vitré toute hauteur, le R-1 semble disparaître et permet au volume du RDC et R+1 de flotter au dessus de la proue. Les façades sur les gaves de ce volume, entièrement vitrées par des verres de grande hauteur, sont protégées par un péristyle de bois suivant la géométrie de la proue de la confluence et assume une grande qualité de lumière pour les espaces de lecture.


La façade nord sur la confluence des gaves

En extrémité nord de la confluence, le volume flottant au dessus du R-1 sort de l'emprise afin d'accentuer le mouvement de la confluence des gaves. Les résille-bois des façades sur gaves s'interrompent alors pour révéler la façade vitrée. Depuis l'intérieur de la médiathèque c'est comme une grande fenêtre qui cadre le paysage de la confluence.


La toiture

La toiture est un élément essentiel car visible de tout endroit dans Oloron. Il s'agit d'une toiture zinc dont la couleur se fond dans le paysage des toits Oloronais. Une succession de petites pentes donne l'image d'une couverture quasiment plate terminant le volume flottant. Cette toiture est rythmée par une série de grands sheds orientés nord qui éclaire de manière naturelle et homogène les espaces de lecture et les services internes. Les sheds dialoguent avec les chiens assis et des toitures environnantes. A la tombée du jour, à la manière d'une lanterne magique, l'éclairage intérieur de la médiathèque constitue un signal visible de tout point de vue d'Oloron-Sainte-Marie.


3- LA REPONSE AU PROGRAMME FONCTIONNEL


La médiathèque s'étend sur une superficie de 2 700 m² SHON répartie sur trois niveaux :

-    au RDC : accès de la médiathèque, accueil, zone d'actualités, section tout public, salle d'exposition

-    au R-1 : section jeunesse, salle multimédia, pôle patrimoine (salle de lecture et local conservation), salle cabane à histoires et locaux techniques

-    au R+1 : services internes dont la salle réseau (gestion des bibliothèques relais)

Le parc de stationnement de 44 places, d'une surface de 1 110m², est situé sur l'ancien parvis des bâtiments industriels. Le parvis de la médiathèque, d'une superficie de 1 255 m², est quant à lui situé au dessus du parc de stationnement en prolongement de la rue des Deux Gaves, rue unique d'accès au site. Ce parvis donne accès au RDC de la médiathèque, niveau de référence et d'entrée principale de l'équipement. Afin d'en faciliter le fonctionnement et l'usage dans la médiathèque, nous avons limité à 2 le nombre de niveaux accessibles au public. Les plateaux, dégagés de tout point porteur, permettent un fonctionnement optimal de l'équipement, tant pour la logistique que pour la surveillance. Les parcours sont fluides, dans les espaces mais aussi entre les 2 niveaux qui sont relié par un grand atrium. Ce dernier  permet de les rendre perceptibles d'un seul coup d'œil depuis l'entrée de l'équipement.


L'accueil 

L'accès principal donne directement sur le hall d'accueil situé sous le volume des services internes. C'est dans cet espace que se situe la banque d'accueil centrale assurant l'accueil, l'enregistrement de nouveaux lecteurs, de prêts et de retour. A partir de cette zone, on a accès aux sanitaires sur la droite (des portillons de sécurité contrôlent l'accès), à l'espace actualités sur la gauche et aux sections tout public et jeunesse droit devant. On a également accès aux circulations verticales : ascenseurs et escaliers. Après la zone d'accueil, on a accès au vide qui met en communication les 2 niveaux publics, permettant une souplesse optimale des circulations.

 

La section jeunesse

Dès le hall, le vide sur la section jeunesse située au R-1 permet de percevoir le gave d'Ossau et le balladoir. En descendant l'escalier, on arrive au cœur de la section, en face de la banque d'accueil jeunesse. Le R-1 est installé en léger surplomb du balladoir qui l'entoure, permettant ainsi au regard de s'échapper vers l'eau par-dessus le parapet de pierres.

Chaque pôle est décloisonné et structuré par le mobilier :

- Autour de l'Atrium se développe la zone audio-visuelle, romans et documentaires.

- A droite, le long de la façade Ossau, on trouve les espaces Romans et documentaires

- A gauche, sur la promenade Aspe, à l'écart des flux, l'espace des tout petits est aménagé avec un mobilier ludique.

C'est à partir de cet espace qu'on accède à la Cabane à histoires, salle fermée mais largement vitrée sur la section jeunesse. Elle est équipée au sol de petits gradins bois pour organiser des spectacles. Chaque zone est équipée de sièges et fauteuils de lecture. Ces derniers sont principalement implantés le long des façades vitrée afin de profiter de l'éclairage naturel et des vues sur les gaves.


La salle multimédia et le pôle Patrimoine

Ces 2 salles ouvertes au public donnent directement sur la section jeunesse. Elles sont éclairées naturellement par une grande baie vitrée donnant sur la promenade belvédère Ossau.


La section tout public

C'est un espace en demi-niveau par rapport à l'accueil de la médiathèque. On y accède par des emmarchements de 3 hauteurs filants de l'atrium aux deux façades Aspe et Ossau. Il est caractérisé par une grande hauteur sous plafond puisque contrairement à la zone accueil et actualités, il est directement sous le plénum de toiture et non sous le niveau des services internes. Les banques d'accueil et d'orientation de la section sont immédiatement visibles en entrant. L'espace est généreusement éclairé par les grandes baies vitrées et par les sheds. Les places assises sont repoussées le plus possible à la périphérie derrière les claustras de bois, ménageant ainsi des points de vue sur les gaves. Les premiers pôles rencontrés sont les pôles vie pratique et activités, face au bureau professionnel qui peut avoir un contrôle visuel sur toute la section tout public. Le pôle Image, Art et Musique est à l'extrémité Nord de la section, vers la confluence. A l'extrémité nord de la section, une très grande fenêtre permet une grande échappée visuelle vers la confluence. C'est à cet endroit qu'a été implantée la zone détente.

 

La salle d'animation

Située au RDC, elle donne directement sur la section tout public. Elle dispose d'une large baie vitrée sur le gave d'Ossau, protégée de l'ensoleillement par la résille bois. Elle dispose d'un deuxième accès depuis l'extérieur. Cette salle répond à un besoin de fonctionnement divers : exposition (mise en place de cimaises) et mini-conférences (mise en place de mobiliers, stores occultants, dispositif sonore et système de projection)

 

Les services internes

Outre l'entrée principale, le personnel de la médiathèque possède un accès réservé à partir du parvis mais aussi un accès au R-1 à proximité du parc de stationnement. C'est pas cet accès que peuvent se faire les livraisons. Par le biais de circulations verticales interdit au public, on accède au niveau R+2 entièrement dédié aux services internes.

Les bureaux donnent sur les façades sur gaves, ils sont éclairés naturellement par de grandes baies vitrées protégées de l'ensoleillement par les résilles bois. Au centre des services internes, nous trouvons les réserves, les rangements….

 

Les locaux techniques

La quasi-totalité des locaux techniques (chaufferie, local comptage d'eau) est implantée au R-1 entre les espaces ouverts au public et le parc de stationnement.

 

4- SYSTEMES ET MATERIAUX CONSTRUCTIFS


Systèmes constructifs

Compte tenu de la présence en sous-sol de la micro-centrale hydroélectrique (canaux, salle de turbines, cave), des fondations spéciales, des micro-pieux, ont du être mis en œuvre. Afin de libérer au maximum les plateaux des sections, nous avons conçu une structure mixte béton-charpente permettant d'augmenter les portées et de limiter les points porteurs. Situé en zone sismique, le principe structurel a dû répondre à un certain nombre de contrainte. Des noyaux durs béton ont été créés : c'est toute la partie entre les sections publics et le parking / parvis (locaux techniques au R-1, circulations verticales au RDC et services internes au R+1) qui constitue un élément rigide béton. La conception de la médiathèque en forme compacte avec des façades protégées de tout ensoleillement direct assure un bon confort thermique. Toutefois, a été mise en place une climatisation où le refroidissement se fait par pompage d'eau froide dans le gave, limitant ainsi les consommations. Les espaces ouverts au public sont traités en planchers chauffants réversibles avec un complément par ventilation double flux rafraîchie.

  

Matériaux de façade

Les façades murs rideaux ont été conçues en collaboration avec le bureau d'études VAN SANTEN afin de les rendre cohérentes avec l'esprit de l'expression architecturale du bâtiment. Ainsi :

-    les murs rideaux du R-1 toute hauteur ont été épurés au maximum afin d'accentuer l'effet de lévitation du volume RDC/R+1 au dessus des gaves : éléments vitrés de grandes dimension, absence de montants verticaux (prise entre 2 feuillures, hautes et basses), traverses hautes invisible dans l'épaisseur du faux plafond, traverses basses sous le niveau fini.

-    les murs rideaux toute hauteur des RDC/R+1 sur les gaves sont quant à eux composés de précadre acier laqué avec un système de parcloses extérieures en Douglas. Ces parecloses viennent se fondre dans le rythme des potelets bois de la résille assurant une cohérence entre les deux façades parallèles. Les façades exposées sont munies de stores intérieurs.

 

Les résilles bois des façades RDC et R+1 sur gaves sont composées de potelets de lamellé collé en douglas (section 60x300mm). Le bardage bois est en panneaux douglas.

Les voiles du parvis sont traités en béton architectonique gris clair à la planche.

 

Matériaux en toiture 

Sur charpente métallique, la toiture est en zinc prépatiné gris clair, à joints debout . Elle est rythmées de sheds orientés Nord, également en zinc et muni de verrières de type RAICO avec ouvrants pour ventilation.

 

Matériaux au sol  et aux murs

La promenade belvédère est en bois. Le sol du parvis est en pierre granit de chine. Les sols intérieurs des espaces ouverts au publics sont en chape béton teintée gris clair. Les services internes sont en sol souple collé de type Taralay de coloris blanc cassé. Touts les murs des espaces ouverts au public sont habillé de panneaux bois Aniégré.

 

Matériaux en plafonds 

Toutes les zones sont en plafond plâtres lisse ou acoustiques selon les contraintes sauf les sections jeunesse et tout public. Dans ces zones, un plafonds bois latté sert de plafond acoustique, les luminaires sont intégrés dans les espaces entre lames. Le plafond est vierge de touts bouches, les bouches de soufflage et de désenfumage sont en effet au dessus de ce plafond et sont donc invisibles.



Maîtres d'ouvrages : 

Communauté des Communes du Piémont Oloronais   
Maîtres d'oeuvres : 

Pascale GUEDOT, architecte mandataire ; Virginie GLORIA, architecte chef de projet;Cédric DARTOIS et Valérie ASTRIE, assistants                                                                               

GEC INGENIERIE, bet tce ; BATISERF, bet charpente métallique ; SPEEG &MICHEL, bet éclairage ; AYDA, bet acousticien ; VAN SANTEN, bet façade ; H7 INGENIERIE, synthèse    

Entreprises : FAURE SILVA, Gros Oeuvre ; LES TOITS DU BEARN, Couverture zinc ; RENAUDAT, Charpente métallique ; CANCE ALUMINIUM, Menuiserie extérieure ; COPPET, Bardage et résille bois ; MP, plâtrerie cloisons et faux plafonds ; RICHARD, menuiserie bois intérieure ; RESTOYBURU, peinture ; CANCE METALLERIE, serrurerie ; BOBION ET JOANIN, cvc et plomberie ; POYER ET FILS, électricité ; CASADEBAIG, maçonnerie de pierre extérieure ; GMT, étanchéité ; SATP, sols pierre extérieurs ; LABAIGS, sols bois extérieurs ; LAFFITTE PAYSAGE, espaces verts 

   
Surface SHON : 

Médiathèque : 2 700 m² SHON                

Parvis : 1 255 m²

Parking : 1 110 m²

Cout :Médiathèque : 5 481 482 €HTParvis, parking, promenade : 2 096 115 €HT
Date de livraison : mars 2010

Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston Médiathèque Intercommunale et parvis à Oloron-Sainte-Marie<br/> Crédit photo : BERGERET   Gaston

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de darchitectures.com

Réhabilitation et extension de l’école primaire “Les Calades” à Saint-Gilles Publié le 30/06/2020

Maîtres d'ouvrages : Ville de Saint Gilles – SPL AgateMaîtres d'oeuvres : NAS… [...]

La Maison des Arts à Charbonnières-les-Bains Publié le 25/06/2020

Maîtres d'ouvrages : Mairie de Charbonnières-les-Bains Maîtres d'oeuvres : Tectoniques… [...]

Réhabilitation et extension du Lycée Robert Doisneau à Corbeil-Essonnes Publié le 22/06/2020

Maîtres d'ouvrages : Région Ile-de-France / Essonne Aménagement AMO Maîtres d'oeuvres :… [...]

Pavillon d'accueil du musée Clémenceau à Saint-Vincent-sur-Jard Publié le 04/06/2020

Maîtres d'ouvrages : Centre des monuments nationaux, direction de la conservation des monuments et… [...]

Groupe scolaire René Beauverie à Vaulx-en-Velin Publié le 06/05/2020

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Vaulx-en-Velin Maîtrise d’œuvre : Dominique… [...]

Champs contrechamps : Construction d'un gymnase à Villepreux Publié le 15/04/2020

Maîtres d'ouvrages : Ville de VillepreuxMaîtres d'oeuvres : Joly&LoiretEntreprises… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
27  01 02 03 04 05
2806 07 08 09 10 11 12
2913 14 15 16 17 18 19
3020 21 22 23 24 25 26
3127 28 29 30 31   

> Questions pro

L’architecte face au confinement

Agences vides, gestion d’affaires par visioconférence, chômage partiel, télétravail… Les problèmes sanitaires posés par l’épidémie de…

Retraite, les questions en jeu

Face à l’opposition suscitée par la réforme des retraites, que ce soit dans la rue ou à l’Assemblée nationale où le projet de loi a…

Deux opportunités d’aide à la recherche

Face aux difficultés du métier d’architecte, une aide à la recherche est toujours une opportunité idéale pour orienter, confirmer ou même…