[MOBILIER DE BUREAU] Travailler où que l’on soit

Rédigé par Karine DANA
Publié le 08/06/2023

Arteck

Article paru dans d'A n°308

Repérés lors du salon Workspace Expo, en avril dernier à Paris, ces produits dédiés au monde du bureau traduisent la tendance générale à la polyvalence du mobilier qui doit répondre également aux contraintes d’espaces extérieurs et à la volonté forte de réemployer des déchets issus, notamment, de l’industrie du bâtiment.

1_ 

Ondarreta 

Constituée dune structure métallique tubulaire, la table basse Uda est légère et polyvalente. Dessinée par Helena Rohner, elle existe en différentes profondeurs : 300, 450, 700 et 900mm. Elle peut être utilisée à la fois en intérieur et en extérieur. Elle est composée dun plateau en PET fabriqué à partir de matériaux recyclés polymères. 

 

2_  

Bloon 

Composé dun tissu 100 % polypropylène en matière recyclé, anti-UV, déperlant et antibactérien, déhoussable et lavable à la machine, le siège Bloon possède les avantages de la balle de gym adaptés à lespace de travail : sa base est lestée pour stabiliser lassise et sa structure garantissent une hauteur dassise optimale (assise haute). Par son assise dynamique, Bloon accompagne les mouvements de son utilisateur et évite toute position statique prolongée. 

 

3_  

SilentLab 

Cette série de cabines de bureau acoustique en tissu dessinée par Jan Kalivoda et Vojtech Kaas est destinée à la pause café, au multimédia ou à la réunion. Elle intègre les éclairages et câblages. De dimensions variables, les cabines permettent daccueillir entre deux et quatre personnes et de moduler les positions des utilisateurs. Ce dernier peut être assis devant une table et des sièges confortables intégrés également, ou debout pour des réunions rapides. 

 

4_ 

LaLaLa Signature 

Basée à Mérignac, la marque LaLaLa Signature vend sur commande et fabrique local, le plus souvent possible en économie circulaire. Plusieurs pièces de mobilier sont travaillées par ses designers « comme un vestiaire constitué de basiques ». Les tables sont composées dun plateau en tôle dacier thermolaqué au recto et de plastique recyclé au verso. Fabriquée sans soudure, par assemblages au moyen de rivets, leur structure est en acier. 

Entièrement issues du réemploi, les assises modulables se déclinent en six formes. Équipées dune poignée colorée, elles peuvent être déplacées facilement. Elles sont conçues à partir de blocs de mousse qui constituent leur intérieur, lui-même issu de chutes de production industrielles. Leur tissu de revêtement extérieur provient quant à lui de la surproduction de lindustrie automobile, et leurs poignées ont été sourcées dans des entreprises du bâtiment. 

 

 

5_  

Dizy 

Dans une démarche déconomie circulaire, lentreprise Dizy met lupcycling au cœur de son processus pour éviter de jeter la matière principale des pièces de mobilier en fin de vie: les panneaux de bois qui compte pour 80% du mobilier de bureau. Lentreprise a donc mis au point un processus de collecte et de transformation et lance (...)

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

Le design situé de Nicola…

Diplômé en 2017 de l’École nationale supérie…

Comment mourir en beauté…

Pour nos proches ou nous-même, nous sommes confro…

PLURIDISCIPLINAIRE

Au dixième Présentée lors de la 17e De…

Le design en Ukraine : Un …

De par sa situation géographique et historique, l…

Back to Milan

Chaque année au mois d’avril se déroule l’in…

[RENCONTRE] Döppel studio…

Le Doppelgänger, c’est la légende d’un doubl…

[RENCONTRE] Architectes-ar…

Entretien avec l'agence RécitaTous deux architect…

Mix & Match

Fondé en 2020, le collectif Hall.Haus – qui ré…

Ornamental Makers

Installé à Tours depuis 2016, le duo créatif Ho…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Point de vue / Expo / Hommage
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Innovations
>> Produits utiles
>> Questions pro
>> Razzle Dazzle by Mehdi Zannad
>> Techniques

Les articles récents dans D’A Lab - Design

Le design situé de Nicolas Verschaeve Publié le 20/11/2023

Diplômé en 2017 de l’École nationale supérieure des arts décoratifs (EnsAD) de Paris, le desi… [...]

Comment mourir en beauté ? Publié le 11/10/2023

Pour nos proches ou nous-même, nous sommes confrontés lors des rites funéraires à un environneme… [...]

PLURIDISCIPLINAIRE Publié le 04/09/2023

Au dixième Présentée lors de la 17e Design Parade d’Hyères à la villa Noailles, la … [...]

Le design en Ukraine : Un élan de liberté Publié le 19/06/2023

De par sa situation géographique et historique, l’Ukraine est une terre inconnue entre l’Est et… [...]

Back to Milan Publié le 08/06/2023

Chaque année au mois d’avril se déroule l’incontournable design week milanaise où sont prése… [...]

[RENCONTRE] Döppel studio : double jeu Publié le 08/06/2023

Le Doppelgänger, c’est la légende d’un double identique dont la rencontre est un mauvais prés… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
48    01 02 03
4904 05 06 07 08 09 10
5011 12 13 14 15 16 17
5118 19 20 21 22 23 24
5225 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…