MOEX 2/5 - « Seul l’architecte défend le projet » : Entretien avec Clémence Saubot et Baptiste Rouit, SRA Architectes

Rédigé par Olivier NAMIAS
Publié le 04/09/2021

Le chantier de Lascaux IV

Dossier réalisé par Olivier NAMIAS
Dossier publié dans le d'A n°292

L’agence SRA réalise selon les années entre le tiers et la moitié de son activité en association avec d’autres agences. Elle compte une soixantaine de collaborateurs polyvalents, dont la première qualité est, selon ses associés, d’être à l’écoute d’autres cultures d’agences. 

 

D’a : Comment est né SRA ? Pourquoi cette spécialisation dans la réalisation de projets en partenariat ? 

 

L’histoire de SRA commence dans les années 1960 avec l’agence Saubot-Jullien, qui est intervenue comme architecte d’opération, comme qu’on disait à l’époque, pour les agences américaines exportant hors des États-Unis les IGH que les architectes français ne savaient pas concevoir. Saubot-Jullien était associée à la tour Fiat, à la tour ELF, et a acquis une expérience dans la conception d’IGH. Fondée dans la continuité de Saubot-Jullien par Jean Rouit, Hervé Metge et Clémence Saubot en 2000, SRA s’est naturellement inscrite dans cette logique collaborative, participant aux projets de tour EDF avec Pei Cobb Freed, puis à celui de la tour DEXIA (anciennement connue sous le nom CBX) 

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
39    01 02 03
4004 05 06 07 08 09 10
4111 12 13 14 15 16 17
4218 19 20 21 22 23 24
4325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…