MOEX 3/5 - « La MOEX traduit les intentions de l’architecte dans le langage du maître d’ouvrage » : Entretien avec Jean-Philippe Le Bœuf, agence CALQ

Rédigé par Olivier NAMIAS
Publié le 03/09/2021

Bel-Air en chantier

Dossier réalisé par Olivier NAMIAS
Dossier publié dans le d'A n°292

Jean-Philippe Le Bœuf et Emmanuel Quin s’associent en 1985 alors qu’ils remportent le concours pour la conception d’un centre commercial en Eure-et-Loire. Ils fondent CALQ architecture (Cabinet d’architecture Le Bœuf et Quin) en 1990 et développent à partir des années 2000 un pôle exécution qui occupe aujourd’hui 70 personnes sur les 140 que compte l’agence. 

 

D’a : Comment devient-on une agence spécialisée en MOEX ? 

 

L’histoire de toute agence est liée à ses conditions d’accès à la commande – nous avons fondé CALQ avec des projets privés à faibles budgets – des bâtiments industriels, des bâtiments commerciaux, impliquant une forte composante d’exécution. Ce n’était pas une nouveauté pour moi. Une foncière qui m’employait a soutenu mes débuts dans l’activité libérale en me confiant le suivi de chantiers. Je n’avais pas de nom, je n’avais pas concouru aux Albums des jeunes architectes, et je me suis retrouvé à suivre des projets de réhabilitation d’immeubles de bureaux au centre de Paris jusqu’à en dessiner et diriger un de 20 millions d’euros de travaux, à réaliser en six mois ! Mais le plus fort du montage, c’était que je me retrouvais associé avec le conseil architectural du maître d’ouvrage, qui n’était autre que Ricardo Bofill ! J’ai poursuivi ma collaboration avec lui sur le projet de la cité du Retiro, un îlot de 25 000 m2 restructuré pour Cartier, qui y faisait son siège. 

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
52     01 02
0103 04 05 06 07 08 09
0210 11 12 13 14 15 16
0317 18 19 20 21 22 23
0424 25 26 27 28 29 30
0531       

> Questions pro

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…