Mort de Paul Andreu, père de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle

Rédigé par Agathe VIGUIER
Publié le 12/10/2018

L’émérite membre de l’Académie des Beaux-Arts s’est éteint à l’âge de 80 ans. Paul Andreu était devenu une des grandes figures de l’architecture aéroportuaire. L’Aérogare 1 Roissy Charles de Gaulle restera probablement comme son œuvre majeure. Il était encore lundi aux côtés des architectes Dominique Perraut, Renzo Piano, Jean Nouvel et Christian de Portzamparc à l’occasion de l’exposition Tadao Ando au Centre Pompidou.

Diplômé des Beaux-Arts et polytechnicien, en 1968, il rejoint la « société Aéroports de Paris » où il a exercera une grande partie de sa vie professionnelle. Spécialiste de l’architecture aéroportuaire, il est à l’origine de Roissy Charles de Gaulle et nombreux autres aérogares (Abu Dhabi, Jakarta, Le Caire…). Il affectionnait particulièrement la symbolique de ces lieux de passage.  Loin de se limiter aux aéroports, son œuvre est complète.  Elle parcourt le monde entier entre aéroports, musées et centres d’arts dont l’emblématique Opéra national de Pékin inauguré en 2007. Il est lauréat de nombreux prix dont le Grand Prix national de l’architecture en 1977.


D’un naturel curieux et insatiable, c’est dans d’autres disciplines qu’il a trouvé l’apport culturel indispensable à l’enrichissement de sa pratique. Membre de l’Académie des beaux-arts depuis 1966, c’est à l’écriture et à la peinture que Paul Andreu s’essayait depuis plusieurs années. Soucieux d’une synergie entre les arts, il affirmait que « la seule manière de protéger sa culture, c’est d’accepter de la mettre en danger ».


Les articles récents dans Actus brèves

Prix Mies van der Rohe : dix-neuf réalisations situées en France Publié le 17/12/2018

Les projets retenus pour le Prix d’architecture Mies van der Rohe 2019 ont été dévoilés… [...]

Valorisation de la terre cuite : de l’architecture avant tout Publié le 14/12/2018

Depuis 2012, avec le soutien du Réseau des Maisons de l’Architecture, la Fédération… [...]

Stefano Boeri au CAUE Rhône métropole Publié le 12/12/2018

Du 29 janvier au 14 avril 2019, l’exposition « Forêts verticales et métropoles bio… [...]

Les derniers souffles de Divisare Publié le 11/12/2018

L’annonce a fait l’effet d’une petite bombe : le très célèbre site Internet italien… [...]

Approbation du projet « Faciliter la mise en circulation des éléments de construction de réemploi » Publié le 10/12/2018

Approuvé depuis novembre 2018, le projet « Facilitating the Circulation of Reclaimed… [...]

Le chantier pour les nuls Publié le 27/11/2018

Le chantier est un vrai casse-tête pour une grande partie des maîtres d’œuvre qui sont… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
48     01 02
4903 04 05 06 07 08 09
5010 11 12 13 14 15 16
5117 18 19 20 21 22 23
5224 25 26 27 28 29 30
0131       

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…