L’origine gazeuse de l’architecture

Rédigé par Cyrille SIMONNET
Publié le 13/12/2019

Dossier réalisé par Cyrille SIMONNET
Dossier publié dans le d'A n°277

Comme les physiciens hésitent entre le modèle corpusculaire et le modèle ondulatoire pour décrire certains phénomènes (la lumière, l’émissivité des corps noirs), les architectes situent leur objet dans un entre-deux de plus en plus ambigu : structure, forme solide d’un côté, espace, lumière, ambiance de l’autre. Dans un va-et-vient incessant entre le formel et l’informel, l’enveloppe et le confort, le construit et l’habité, l’objet architecture semble ballotté dans cette double nature, constitutive, essentielle. Nommons ce rapport pour simplifier : tectonique versus thermodynamique.

Historiquement, le premier terme (tectonique), pris en charge par la géométrie, s’est positivement surdéveloppé par rapport au second, difficilement représentable. Or clairement, on assiste aujourd’hui à ce que l’on peut considérer comme un changement de paradigme notoire. Inquiétude climatique aidant, la donnée environnementale privilégie dorénavant l’aérien au grave. Tout est affaire d’énergie, de pollution, d’efficacité thermique. L’air est devenu un matériau, aussi important et conséquent que le béton. Le problème étant alors de l’intégrer dans le processus de conception. Comment « dessiner » l’air ambiant, comment le représenter pour l’incorporer au formalisme constructif ? Mais surtout, comment se le représenter et, plus radicalement, comment le concevoir ?(...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
17     01 02
1803 04 05 06 07 08 09
1910 11 12 13 14 15 16
2017 18 19 20 21 22 23
2124 25 26 27 28 29 30
2231       

> Questions pro

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en…

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale du logement social. Pour la première fois ce…