Péril en la demeure des ABF ?

Rédigé par Stéphanie SONNETTE
Publié le 08/04/2019

Pôle de restauration de l’École nationale des arts et métiers de Cluny construit dans l’enceinte de l’abbaye de Cluny, Bernard Desmoulin, 2009

Dossier réalisé par Stéphanie SONNETTE
Dossier publié dans le d'A n°270

Critiqués autant que craints par les élus locaux, les promoteurs et leurs confrères architectes, les architectes des Bâtiments de France traînent dans le petit monde de la construction une réputation peu enviable que leur indépendance, leur autorité et leur petit nombre ont contribué à entretenir. La récente loi ELAN, en supprimant l’une de leurs prérogatives, a donné lieu à des débats enflammés. L’État lui-même ne voudrait-il pas la peau des architectes des Bâtiments de France, et au passage celle du patrimoine tout entier? 


Dans ce contexte, c’est sur un mode défensif mais constructif que s’est tenu le colloque annuel de l’Association nationale des architectes des Bâtiments de France (ANABF) en décembre 2018. Consacré à la revitalisation des centres-bourgs, il a donné l’occasion aux ABF de remettre le patrimoine au cœur des politiques d’attractivité des territoires et d’engager un examen de conscience de la profession.


« Construire mieux, plus vite et moins cher, pour provoquer un choc d’offre », c’est l’un des objectifs affiché du projet de loi ELAN1 , dont découle une série de mesures visant à faciliter la production de logements. L’article 15, en particulier, a cristallisé les tensions. Dans l’exposé des motifs, il est ainsi écrit que, « lorsque des immeubles sont jugés insalubres ou dangereux, leur préservation en l’état s’avère (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
26    01 02 03
2704 05 06 07 08 09 10
2811 12 13 14 15 16 17
2918 19 20 21 22 23 24
3025 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…