Philippines : les Architectes de l’urgence constatent un lourd bilan humain et matériel

Rédigé par Agathe VIGUIER
Publié le 17/09/2018

Ce week-end du 15 et 16 septembre a été dévastateur pour les Philippines. Le typhon Mangkhut a semé le chaos à Hong-Kong et dans le nord des Philippines avant d’atteindre le centre de la Chine. Il est considéré comme l’une des tempêtes les plus puissantes survenues au cours de l’année 2018. Une équipe des Architectes de l’urgence, présente sur place, fait part de ses premières constatations.


Le typhon Mangkhut a balayé le nord des Philippines ce samedi 15 septembre. La tempête a ensuite poursuivi sa route sur les côtes chinoise pour finalement atteindre la Chine continentale. Les autorités locales ont déclaré plusieurs morts, un bilan qui s’alourdit au fil des jours.

 

Aux Philippines, plus de 15  000 personnes seraient dans l’incapacité de rentrer chez elles. Certaines seraient pour le moment introuvables, tandis que beaucoup d’autres se trouveraient dans des centres d’évacuation. Les autorités locales déclarent près de 34  000 écoles affectées par cette catastrophe naturelle qui perturbe les cours d’un grand nombre d’écoliers.


Depuis 2001, la fondation « Architectes de l’urgence » mène des actions dans le monde entier pour porter secours aux populations en détresse. L’organisation non gouvernementale a travaillé près de 3 ans aux Philippines (2013-2016), après le passage du typhon Yolanda qui avait fait 4 000 morts et des dizaines de milliers de sans-abris. Chaperonnés par « l’Union des architectes Philippins », ils ont évalué les dégâts pour envisager une action d’assistance aux sinistrés.

 

Le bilan matériel est lourd. Les toitures sont abîmées ou auraient été arrachées par le souffle de la tempête. La structure de nombreux bâtiments aurait été touchée, voire totalement détruite. Une quantité d’habitats informels serait affectés par la catastrophe.

 

Pour aider la fondation dans son action d’assistance, il est possible de faire un don à :

www.archi-urgent.com


Les articles récents dans Actus brèves

Prix Mies van der Rohe : dix-neuf réalisations situées en France Publié le 17/12/2018

Les projets retenus pour le Prix d’architecture Mies van der Rohe 2019 ont été dévoilés… [...]

Valorisation de la terre cuite : de l’architecture avant tout Publié le 14/12/2018

Depuis 2012, avec le soutien du Réseau des Maisons de l’Architecture, la Fédération… [...]

Stefano Boeri au CAUE Rhône métropole Publié le 12/12/2018

Du 29 janvier au 14 avril 2019, l’exposition « Forêts verticales et métropoles bio… [...]

Les derniers souffles de Divisare Publié le 11/12/2018

L’annonce a fait l’effet d’une petite bombe : le très célèbre site Internet italien… [...]

Approbation du projet « Faciliter la mise en circulation des éléments de construction de réemploi » Publié le 10/12/2018

Approuvé depuis novembre 2018, le projet « Facilitating the Circulation of Reclaimed… [...]

Le chantier pour les nuls Publié le 27/11/2018

Le chantier est un vrai casse-tête pour une grande partie des maîtres d’œuvre qui sont… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
48     01 02
4903 04 05 06 07 08 09
5010 11 12 13 14 15 16
5117 18 19 20 21 22 23
5224 25 26 27 28 29 30
0131       

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…