Pierre-Louis Faloci, lauréat du Grand Prix national de l’architecture 2018

Rédigé par Agathe VIGUIER
Publié le 22/10/2018

Après la sélection des six finalistes le 12 septembre 2018, le nom du lauréat du Grand Prix de l’architecture a été dévoilé le vendredi 19 octobre. Pierre-Louis Faloci a été récompensé par le tout nouveau ministre de la culture, Franck Riester.


Inauguré en 1975, le Grand Prix national de l’architecture récompense depuis plusieurs décennies un architecte pour l’ensemble de son travail. Remis tous les deux ans, il félicite des démarches architecturales exemplaires et souligne le rôle clé de la discipline. Les six finalistes avaient été dévoilés le 12 octobre et sélectionnés par un jury de professionnels parmi plus de 3.000 dossiers. C’est entre Pierre-Louis Faloci, Dominique Lyon, Philippe Madec, Philippe Prost, Bernard Quirot et Corinne Vezzoni, architectes de renom, que se jouait la remise de ce grand Prix.


Vendredi 19 septembre, le lauréat a été révélé et diplômé rue de Valois. Après Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart en 2016, c’est Pierre-Louis Faloci qui est distingué pour sa démarche d’excellence. A 69 ans, il enseigne depuis 1998 à l’école d’architecture de Paris-Belleville. Il est notamment connu pour être l’auteur du musée de la bataille de Valmy (Marne), du Centre européen du résistant déporté (Bas-Rhin), du Musée de la Guerre 14-18 à Lens, et du musée des civilisations celtiques (Bibracte) en 1966. Il est aussi le concepteur de l’église Notre-Dame de la Sagesse Rive Gauche, de la transformation du Musée Rodin et de la réhabilitation de l’ancienne Halle aux sucres à Dunkerque (réalisation à découvrir ici). Le jury a estimé que « les œuvres de Pierre-Louis Faloci démontrent que l’architecture est un tout qui doit composer avec le paysage, mais aussi l’histoire et la mémoire des lieux ».


Les articles récents dans Actus brèves

Triennale de Milan : neuf projets représenteront la France Publié le 18/01/2019

Autour du thème « Broken Nature : Design Takes on Human Survival », la 22e… [...]

20 lauréats pour réinventer les dessous parisiens Publié le 16/01/2019

Les lauréats de la seconde édition de « Réinventer Paris » ont été annoncés… [...]

L’impression 3D s’invite à l’École des Ponts ParisTech Publié le 08/01/2019

L’École des Ponts ParisTech invite les acteurs de l’architecture et de la construction à… [...]

Hashim Sarkis : grand curateur de la 17e Biennale d’Architecture de Venise Publié le 07/01/2019

Après les architectes irlandaises Yvonne Farell et Shelley McNamara, fondatrices de l’agence… [...]

Surcyclage : trois infos utiles à retenir Publié le 21/12/2018

Depuis déjà plusieurs années s’établit un mouvement qui suit à la lettre la célèbre maxime… [...]

Gio Ponti : hommage(s) parisien(s) Publié le 19/12/2018

Le Musée des Arts Décoratif (MAD) prolonge de presque trois mois l’exposition « Tutto… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
01 01 02 03 04 05 06
0207 08 09 10 11 12 13
0314 15 16 17 18 19 20
0421 22 23 24 25 26 27
0528 29 30 31    

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…