Post-tribunal, Renzo Piano et l’île de la Cité judiciaire

Rédigé par Emmanuel CAILLE
Publié le 22/11/2017

Article paru dans le d'A n°259

Après avoir fêté dignement les quarante ans du Centre Pompidou en y consacrant trois volumes (De Beaubourg à Pompidou), l’éditeur trublion B2 s’attaque au dernier projet parisien de Renzo Piano avec ce livre passionnant de Laurent de Sutter.

Philosophe, spécialiste de la théorie du droit, ce professeur de la Vrije Universiteit Brussel n’en connaît visiblement pas moins l’architecture. Ce croisement des savoirs – malheureusement trop rare – lui permet de construire une analyse précise, documentée et argumentée dans laquelle il s’interroge sur la relation entre l’architecte et le programme qui lui était imposé, puis entre ses intentions et la réalité de leur avènement. Il dénonce notamment l’utopie selon laquelle, en se déprenant de son rôle coercitif, la justice se transformerait aujourd’hui en administration du soin.

Elle ne se rend d’ailleurs plus dans un palais ou un tribunal, mais dans une cité. « À l’âge de la “Cité judiciaire”, écrit de Sutter, une telle idée est une utopie : en réalité, il n’y a de tribunal que comme lieu de l’ordre ; vouloir faire en sorte qu’il en soit autrement ne peut tenir que du voeu pieux, de l’imbécillité ou de l’hypocrisie. En distinguant entre le temple et l’hôpital, et en refusant d’accepter que l’un fût le revers de l’autre, Piano s’est lui aussi persuadé qu’il construisait autre

chose qu’un tribunal – à savoir : un tribunal d’après le jugement, un tribunal du soin. Il ne s’est pas rendu compte que chacun des choix qu’il avait posés, en le rapprochant de son idéal, le rapprochait aussi de son contraire, car ils étaient une seule et même chose : soigner et punir, accueillir et rejeter, rassembler et séparer. »

Post-tribunal, Renzo Piano et l’île de la Cité judiciaire, par Laurent de Sutter, B2 Éditions, janvier 2018, 10 x 15 cm, 72 p., 10 euros.

Les articles récents dans Livres

Le Corbusier, Tout l'oeuvre construit Publié le 10/12/2018

Le photographe anglais Richard Pare a fait pendant dix ans le tour du monde des œuvres de… [...]

SOS Brutalism - A global survey Publié le 10/12/2018

Des années 1950 au début des années 1980 (dans les pays de l’Est), l’architecture … [...]

Image des microcosmes flottants - Nouvelles figurations architecturales japonaises Publié le 10/12/2018

« Comme tu n’écris rien, montre-moi ce que tu dessines et je te dirai comment tu penses… [...]

In statu quo – Structure of negotiation Publié le 10/12/2018

S’il y a bien une ville au monde où les questions de partage de l’espace public se posent… [...]

Déconstruction et réemploi Publié le 10/12/2018

S’il y a bien une idée qui fait consensus dans la construction mais que personne ne parvient à… [...]

La matérialité de l’architecture Publié le 10/12/2018

La matérialité de l’architecture, Antoine Picon, Parenthèses, 24 x 16 cm, 144 p.,… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
1401 02 03 04 05 06 07
1508 09 10 11 12 13 14
1615 16 17 18 19 20 21
1722 23 24 25 26 27 28
1829 30      

> Questions pro

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…