Prix Mies van der Rohe 2019 : Le doublet français

Rédigé par Hiba EL OMARI
Publié le 11/04/2019

Le Prix Mies van der Rohe et le Prix Architecte émergeant, ont été décernés à deux réalisations françaises. La transformation de 530 logements dans la cité du Grand Parc à Bordeaux par Lacaton & Vassal architectes, Frédéric Druot Architecture et Christophe Hutin Architecture remporte la première distinction. La seconde a été remise à l’agence d’architecture BAST pour le réfectoire scolaire de Montbrun-Bocage en Haute-Garonne, projet qui a déjà été auréolé par le prix d’architectures d’a 2019 en février dernier. Les architectes toulousains qui accumulent les récompenses (ils sont AJAP 2018) font également l’objet d’un portrait qui paraîtra dans la rubrique « parcours »  du prochain numéro de d’a.


Le prix bisannuel Mies van der Rohe, institué par la Commission européenne et la fondation Mies van der Rohe a pour visées la promotion et le développement de la culture architecturale contemporaine en favorisant une plus grande circulation des architectes au sein de l'Union européenne. L’entreprise soutient tout particulièrement les jeunes talents en décernant le Prix Architecte émergent. Le jury, présidé cette année par l’architecte danoise Dorte Mandrup, a choisi avec les deux ouvrages récompensés de mettre en lumière la qualité et la pertinence du programme de logements collectifs et l'architecture en milieu rural. 

Les deux projets lauréats ont été retenus parmi une liste de 383 ouvrages (dont 19 français) en provenance de 38 pays européens. Les 5 autres projets finalistes étaient :
Terrassenhaus à Berlin /Lobe Block - Auditorium and Congress Centre à Plasencia - PC CARITAS à Melle - Skanderbeg Square à Tirana - The blocks à Bordeaux.


Prix Mies Van der Rohe 2019 - Transformation de 530 logements, cité du Grand-Parc à Bordeaux


Le jury a salué le modus operandi Lacaton-vassalien « utiliser des moyens réduits pour créer un maximum d’effet » (rendu célèbre par leur travail de restructuration du  Palais de Tokyo) qui semble encore une fois de mise pour cette réhabilitation de grande ampleur réalisée sur trois barres d’immeubles.

Le projet s’est donné pour ambition d'optimiser les espaces des logements et d'apporter une nouvelle qualité de vie, en répertoriant les qualités existantes à conserver et les manques à pourvoir. La transformation de chaque unité s'élève à 50 000 € HT mais le montant du loyer des anciens locataires n'a pas été majoré pour autant et ces derniers n'ont pas été contraints de quitter leurs appartements pendant la durée des travaux.

Projet à retrouver dans la rubrique « réalisations publiées par d’a »


Le Prix Architecte émergent 2019 – le réfectoire d’une école communale à Montbrun-Bocage en Haute-Garonne


Cette réalisation a remporté le Prix d'architectures 10+1 organisé pour la première fois par d’a cette année. La cantine est une extension d’une école communale de Montbrun-Bocage accueillant 61 élèves. L’école souffrait d’un manque de fonctionnalité que l’agence toulousaine Bast a su régler avec intelligence et « humilité ». Le nouveau réfectoire construit une limite physique sans obstruer la vue depuis la cour de récréation, résout la topographie et facilite les flux dans un respect du contexte qui a su séduire le jury. Comme l'a indiqué Benjamin Aubry, architecte et expert du EU Mies Award, « la simplicité des installations et de la construction permettent de proposer de grands espaces remplis de poésie et dont l’utilisation est optimale ».

Réalisation à retrouver dans le « dossier » du d’a 269

 

L'inauguration de l 'exposition EU Mies Award 2019 aura lieu le 7 mai prochain à Barcelone.

 


Les articles récents dans Actus brèves

La restructuration de l’École du Louvre confiée à Hart Berteloot Publié le 03/07/2020

À l’aune des grandes réflexions autour de l’enseignement supérieur et des mutations… [...]

« Pour la recherche en architecture et paysage » : les 12 lauréats Publié le 29/06/2020

Le mécénat de la Caisse des Dépôts divulgue le nom des 12 lauréats de l’appel à… [...]

L'extension de la mairie de Biot sauvée de la destruction Publié le 24/06/2020

Alors que le chantier de l’extension de la mairie de Biot touche à sa fin, le nouveau maire… [...]

Le monde d’après selon les architectes Publié le 24/06/2020

La Cité de l’architecture et du patrimoine lance une série de débats consacrés aux défis… [...]

Exposition du mobilier iconique de la Villa Malaparte à Londres Publié le 17/06/2020

L’exposition Casa Malaparte Furniture, qui se tiendra à Londres du 15 juin au 19 septembre 2020… [...]

Photographies de Stefan Tuchila : "Paris vide" Publié le 09/06/2020

La série des photos “Paris vide” a commencé par une envie d’exploration et de… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
27  01 02 03 04 05
2806 07 08 09 10 11 12
2913 14 15 16 17 18 19
3020 21 22 23 24 25 26
3127 28 29 30 31   

> Questions pro

L’architecte face au confinement

Agences vides, gestion d’affaires par visioconférence, chômage partiel, télétravail… Les problèmes sanitaires posés par l’épidémie de…

Retraite, les questions en jeu

Face à l’opposition suscitée par la réforme des retraites, que ce soit dans la rue ou à l’Assemblée nationale où le projet de loi a…

Deux opportunités d’aide à la recherche

Face aux difficultés du métier d’architecte, une aide à la recherche est toujours une opportunité idéale pour orienter, confirmer ou même…