Project without Form

Rédigé par Guillemette MOREL-JOURNEL
Publié le 02/12/2022

Project without Form

Article paru dans d'A n°303

Project without Form: OMA, Rem Koolhaas, and the Laboratory of 1989, Holger Schurk, Leipzig, Spector Books, en anglais, 27 x 19 cm, 450 p, ill., 36 euros. 


Au cours de l’année 1989, l’Office for Metropolitan Architecture a travaillé sur trois concours importants : le terminal maritime de Zeebruges, le centre des médias de Karlsruhe, la Très Grande Bibliothèque de France à Paris. L’agence les a tous perdus, mais les projets ont marqué l’architecture de la fin du XXe siècle : ils élaborent en effet une typologie architecturale inédite, celle du « projet sans forme ». L’auteur propose une immersion a posteriori dans le laboratoire qu’était alors l’agence de Rotterdam ; après un rappel sur les débuts de Koolhaas, il retrace toutes les étapes de la conception mais aussi les méthodes de travail, à l’aide de documents de l’époque et d’entretiens récents avec huit collaborateurs des charrettes. Si le sujet est passionnant, la forme du livre est déroutante : de monotones pages de textes illustrées de médiocres reproductions en noir (on pense au mémoire de recherche dont est issu l’ouvrage) sont entrelardées de cahiers de 32 pages en couleur sur papier glacé réunissant une succession de plans (parfois quasi identiques) de films commandés à l’époque à l’artiste Claudi Cornaz. Il ressort de ces 256 images, dont la reproduction semble plus relever du fétichisme que de l’information, que : 1) Koolhaas avait encore (presque) tous ses cheveux ; 2) il y avait beaucoup de jeunes petites mains (surtout masculines) à l’agence de Rotterdam ; 3) on dessinait encore à la main et on communiquait par fax ; 4) les équipements de bureau d’il y a 30 ans nous semblent dater du XIXe siècle. Restent les trois projets de 1989 qui, eux, nous parlent encore au XXIe siècle. GMJ

Les articles récents dans Livres

Pierre Chareau, enfin Publié le 07/07/2023

Sous l’apparence trompeuse de ces deux coffee table books se cache une savante et inédite somme s… [...]

« C’était la première fois que je lisais un écrivain qui parlait aussi bien d’architecture » Publié le 06/02/2023

Entretien avec Louis PaillardLe 2 novembre 2022, l’architecte Louis Paillard publiait son adaptati… [...]

Anna Heringer: Essential Beauty Publié le 02/12/2022

[...]

Le choix de la librairie Mollat Publié le 02/12/2022

Implantée sur 2 700 m2 au cœur de Bordeaux, la librairie Mollat consacre depuis de nombreuses ann… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
48    01 02 03
4904 05 06 07 08 09 10
5011 12 13 14 15 16 17
5118 19 20 21 22 23 24
5225 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…