Mais à quel usage ce bâtiment est-il destiné ? - D'A n°244

Mais à quel usage ce bâtiment est-il destiné ?
  1. La théière qui voulait se faire aussi grosse que la tour Burj Khalifa.
  2. Flagship conçu par Frank Gehry pour la nouvelle collection de services à thé Louis-Vuitton.
  3. Révélation : la théière "Transformers". Les "Decepticons", ces robots qui veulent détruire les États-Unis dans les films "Transformers" ne proviennent pas de la planète "Cybertron", mais de la province de Jiangsu, en Chine.
  4. Siège de Kusmi Tea à Saint-Pétersbourg, où la marque fut créée en 1867.

Réponse : Wanda Cultural Tourism City Exhibition Center, à Wuxi, en Chine.
Il faut avoir été hippie dadaïste en 1973 pour avoir plané sur « Flying Teapot », le titre qui donnait son titre à l’un des plus célèbres albums du groupe de rock déjanté Gong. Daevid Allen, son charismatique chanteur, nous a quittés il y a un an, mais nul doute que, depuis le paradis des bardes psychédéliques, il soit l’auteur de ce canular architectural. Il a fait atterrir cette théière volante à Wuxi, ville d’à peine 6 millions d’habitant à une heure de Shanghai. La cité millénaire possède encore quelques vieux quartiers traversés par le Grand Canal et ses théières en terre rouge de Yixing font la fierté de ses artisans. Malgré ses canaux et son célèbre lac Tai Hu, cette ville qui s’enorgueilli d’être depuis toujours un centre artistique ne possédait pas de centre culturel avec film en 3D interactif ; c’est désormais chose faire avec le Wanda Cultural Tourism City Exhibition Center. Wanda est l’un des plus gros conglomérats chinois d’immobilier de commerce et de loisirs. Cette bouilloire géante est le vaisseau pionnier d’un parc touristique géant qui devrait, selon son président Wang Jinalin, ridiculiser les parcs Disney de Hong Kong et de Shanghai avec 20 millions de visiteurs annuels attendus. Avec ses 5 000 m2, ses 38 mètres de haut et 48 mètres de diamètre, elle n’est cependant pas aussi haute que l’autre théière géante chinoise, celle du musée de la Culture du thé de Meitan, capitale du thé vert, qui atteint 78 mètres de haut. Certains esprits sensibles s’étaient émus que Wuxi puisse se transformer en foire d’attraction. C’est pourquoi monsieur Wang, dont on connaît l’attachement aux cultures locales, a voulu rendre ce monumental hommage aux potiers de Wuxi. Les exégètes s’interrogent cependant sur la signification de l’étrange orifice qui transperce la théière. Il évoque fâcheusement ces trous que l’on fait lorsque l’on tire avec une pétoire sur une vieille boîte de conserve pour s’entraîner à dégommer des cibles plus coriaces. « Quand j’entends le mot culture, je sors mon revolver », faisait dire Hanns Johst à son personnage dans sa pièce Schlageter, écrite en 1933. EC

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…