Questionner la massivité du bois

Rédigé par Benoit JOLY
Publié le 03/04/2020

Article paru dans le d'A n°279

« Comment exprimer la massivité du bois » ? L’architecte Boris Bouchet s’est saisi d’une commande de véranda pour apporter une réponse formelle à cette question. Destiné à prolonger une ancienne bâtisse familiale en pierre située sur les coteaux d’Ambert, un village auvergnat, le programme de véranda s’est mué en programme d’extension. Mené sur plusieurs années, ce projet exploratoire a permis à l’agence de tester des systèmes d’assemblages en mélèze, jusqu’à la réalisation complète de menuiseries en chêne.

D’un programme simple – la création d’une véranda pour une maison familiale –, l’architecte Boris Bouchet transforme l’essai en laboratoire d’idées, tant sur le plan formel que constructif. « Il s’agissait ici d’agrandir une maison en pierre et en maçonnerie, très massive. Venir placer un objet devant, comme ça, pose toujours des questions de rapport d’échelle entre les deux objets, explique l’architecte. Nous avons donc fait des petites recherches volumétriques in abstracto : on a fait plein d’essais, beaucoup de discussions ont eu lieu. Nous en sommes arrivés à l’idée d’un objet massif sculpté, mais en bois. »

Au départ, la commande est des plus classiques : le client rêve d’une véranda ouverte sur le paysage, la plus vitrée possible, avec de grands coulissants alu haut de gamme déjà repérés chez un fabricant. « L’univers des vérandas est plutôt en métal : c’est un assemblage d’éléments légers, thermiquement dissocié du volume principal, rappelle l’architecte. Si les clients ont l’idée de la véranda en termes d’esthétique, ils veulent aussi un lieu protégé, isolé et thermiquement stable. »

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

Impression 3D : La…

Depuis la petite dizaine d’années que…

Réemploi in situ : Une…

Quand en 1992 l’agence SCAU remporte le…

De la tuile solaire à…

Après des décennies de développement, la…

Bétons immergés : des…

Le 21 septembre dernier, dans la rade de…

Des ailes pour…

Est-il révolu, le temps où il fallait, dans…

Rendez-vous en bauge…

Comparée au pisé ou aux adobes qui ont fait …

Design itératif : «…

La récente exposition consacrée à…

L’UHPS : un composite…

Vous connaissez l’UHPC – le béton fibré…

Du mur renard au mur…

Depuis 2014, les architectes de l’agence Vous…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Points de vue / Expos
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Les produits de la rédaction
>> Questions pro
>> Feuilleton
>> Design
>> Techniques

Les articles récents dans Innovations

Impression 3D : La fabrication additive, toujours d'actualité ? Publié le 23/03/2021

Depuis la petite dizaine d’années que l’impression 3D fait des émules sur le marché… [...]

Réemploi in situ : Une façade en granite transformée en terrazzos Publié le 28/02/2021

Quand en 1992 l’agence SCAU remporte le concours pour la construction du siège de… [...]

De la tuile solaire à l'enveloppe du bâtiment : "Le moment est venu" Publié le 06/01/2021

Après des décennies de développement, la production d’énergie solaire est en train de faire… [...]

Bétons immergés : des infrastructures portuaires biomimétiques Publié le 09/11/2020

Le 21 septembre dernier, dans la rade de Cherbourg, on pouvait assister à l’immersion de… [...]

Des ailes pour Roland-Garros Publié le 12/10/2020

Est-il révolu, le temps où il fallait, dans la précipitation, dérouler une bâche pour… [...]

Rendez-vous en bauge optimisée Publié le 26/08/2020

Comparée au pisé ou aux adobes qui ont fait l’objet de nombreuses recherches et… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
26   01 02 03 04
2705 06 07 08 09 10 11
2812 13 14 15 16 17 18
2919 20 21 22 23 24 25
3026 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…