Quoi de neuf en menuiserie intérieure ? Portes, plinthes, stores, claustras, panneaux sculptés, boîtes aux lettres…

Rédigé par Tristan CUISINIER
Publié le 01/04/2024

©Eclisse

Article paru dans d'A n°315

Les portes affleurantes avec des huisseries sans champlats ont le vent en poupe. Il est loin le temps des années 2000 où la marque Linvisibile captait l’essentiel du marché de la porte furtive avec des solutions élégantes mais onéreuses. De nombreux fabricants ont désormais le pied à l’étrier. Leur offre s’accompagne souvent de plinthes encastrées. Des paumelles invisibles aux boîtes aux lettres, en passant par les stores et les panneaux décoratifs, tour d’horizon des nouveautés en menuiserie intérieure, sans occulter une tendance irréversible : faire du neuf avec du vieux.

« Ceci n’est pas une porte »

Entretien avec Vincent Parreira et Marie Brodin, architectes associés chez AAVP


En 2021, l’atelier d’architecture de Vincent Parreira, AAVP, et l’entreprise Mobius, spécialiste du réemploi et de la production de dalles de faux plancher reconditionnées, ont réalisé 200 tables pour le 10e Forum Bois Construction. Celles-ci furent fabriquées avec les 1 200 portes de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Paris. Au-delà du design vertueux, le projet propose un modèle social d’inclusion par le travail.

 

D’a : Les vieilles portes sont un gisement de réemploi exploité par Hein Ecke, Noma et Encore Heureux, par exemple. En quoi votre projet était-il différent des autres ?

Marie Brodin : « Ceci n’est pas une porte » est un projet que nous avons initié grâce à « Faire », le concours d’idées du Pavillon de l’Arsenal. Mobius, qui était AMO en réemploi sur le site de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul, avait la charge d’identifier les ressources les plus prometteuses. Nous avons aussi associé Ares – un groupement d’entreprises et d’associations consacré à la réinsertion – au projet. L’idée était non seulement d’offrir une seconde vie à des matériaux promis à la déchetterie, mais aussi une seconde chance à des personnes en situation d’exclusion.

Vincent Parreira : Plusieurs architectes et designers se sont lancés dans la transformation des portes. Nous n’avons rien révolutionné de ce point de vue. Le vrai sujet de cette aventure n’était pas de prendre une ressource banale pour en faire du design, mais de favoriser la formation de gens considérés comme des « déchets » par la société. Certaines personnes ne sont pas allées à l’école, ont fait deux ou trois bêtises, ont échappé à la prison… Plus qu’un job temporaire, nous souhaitions leur offrir la possibilité de découvrir le métier de menuisier. Nous étions prêts à les accueillir dans notre atelier, leur montrer comment lire un plan, comment allumer un ordinateur…

 

D’a : Vous êtes pourtant réservés sur l’aboutissement du volet social du projet. Pourquoi ?

M.B. : Nous avions l’ambition de développer un modèle économique de réinsertion et de réemploi, reproductible partout en France. Mais notre modèle économique ne  

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

La révolution du BIM a-t-…

Retournons un instant en 2014 ; il est alors impos…

Éclairage extérieur : co…

Plan sobriété énergétique, révision de l’ar…

Sobriété et inventivité

L’éclairage public, comme les professionnels l…

Pau : Réhabilitation du p…

Après les halles et le pôle de transmission occi…

Port de Gallice à Antibes…

À l’entrée du cap d’Antibes et à deux pas d…

Hortus papyrifera, rue Viv…

Le jardin papyrifère de la BNF, de 1 900 m2, a é…

Efficacité et matière : …

Depuis le dernier guide sur l’absorption acousti…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Point de vue / Expo / Hommage
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Innovations
>> Produits utiles
>> Questions pro
>> Razzle Dazzle by Mehdi Zannad
>> D’A Lab - Design

Les articles récents dans Techniques

La révolution du BIM a-t-elle bien eu lieu ? Publié le 12/03/2024

Retournons un instant en 2014 ; il est alors impossible de parler de l’outillage de l’architecte… [...]

Éclairage extérieur : comment réinventer l'éclairage urbain ? Publié le 15/12/2023

Plan sobriété énergétique, révision de l’arrêté 2018 sur les nuisances lumineuses, Manifest… [...]

Sobriété et inventivité Publié le 14/12/2023

L’éclairage public, comme les professionnels l’appellent pour faire court, est un sujet dont on… [...]

Pau : Réhabilitation du passage Carnot Publié le 14/12/2023

Après les halles et le pôle de transmission occitan, le Foirail, l’installation de la Cité judi… [...]

Port de Gallice à Antibes : La détection comme alliée de la biodiversité Publié le 14/12/2023

À l’entrée du cap d’Antibes et à deux pas de la Pinède Gould de Juan-les-Pins, le port Galli… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
1401 02 03 04 05 06 07
1508 09 10 11 12 13 14
1615 16 17 18 19 20 21
1722 23 24 25 26 27 28
1829 30      

> Questions pro

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…