Raphaël Gabrion - Défendre une critique noble au quotidien

Rédigé par Maryse QUINTON
Publié le 02/03/2020

Article paru dans le d'A n°278

« L’architecture n’est pas un slogan publicitaire », affirme Raphaël Gabrion, qui croit en la qualité des choses ordinaires, celles du quotidien. Déterminé à garder la main malgré un métier de plus en plus malmené, il défend une architecture honnête et pérenne. Aussi exigeants que lui, ses bâtiments cherchent modestement à offrir « un arrière-plan pour la vie qui passe » sans pour autant s’effacer.

Il y a un an, il s’est installé cité Durmar dans le 11e arrondissement, une impasse pavée abritant une cité artisanale. Une ruelle de 120 mètres de longueur, sur laquelle lorgnent les promoteurs sans jamais parvenir à leurs fins. La Ville de Paris l’a sanctuarisée comme espace libre protégé au PLU afin de calmer les ardeurs immobilières et les menaces d’expulsion des habitants. Au numéro 5, Raphaël Gabrion profite ainsi d’un cadre privilégié et inspirant pour concevoir ses projets. Dans son agence, des dizaines de maquettes et de carnets de dessin noircis, ses outils de prédilection.

Né en 1976, il est diplômé de l’ENSA Normandie en 2001 avec un travail sur l’analyse de la simultanéité dans l’œuvre de Le Corbusier : « C’était certes éloigné des problématiques contemporaines, mais j’avais besoin de me fabriquer des outils de sédimentation des idées. » Parce qu’il a grandi au bord du lac d’Enghien-les-Bains, ce passionné de voile qui dessine des coques de bateau depuis sa tendre enfance se voyait architecte naval. Mais le déménagement familial au Havre lorsqu’il est adolescent et le choc Perret qui s’ensuivit, notamment la découverte de l’église Saint-Joseph, ont eu raison de cette vocation première.  (...)

Les articles récents dans Parcours

Raum : Situations construites Publié le 12/10/2020

Le collectif, envers et contre tout. Les individualismes au second plan. L’axiome qui fit… [...]

l'AUC : À rebours de la doxa Publié le 25/08/2020

On pourra s’étonner que cette rubrique revienne sur la carrière de l’AUC (Ab Urbe Condita… [...]

Collectif Encore : Exodus Publié le 30/06/2020

Anna Chavepayre a tourné le dos à la ville. Cette architecte formée à Stockholm, puis à… [...]

Sophie Delhay - Mathématiques du logement social Publié le 01/05/2020

Sophie Delhay est maintenant clairement identifiée dans le paysage architectural français.… [...]

Fala Atelier - Architectes sans modération Publié le 31/03/2020

Que recèle donc le phénomène « Fala Atelier » ? Des esprits et des estomacs… [...]

NP2F : L’architecture sans ombre Publié le 13/12/2019

NP2F : non, ce n’est pas une énième équipe belge qui se cache derrière cet acronyme qui peut… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…