Remingtonstyle : L’économie doit être une prérogative de l’architecte

Rédigé par Cyrille VÉRAN
Publié le 11/12/2022

David Jouquand et Pierre Frinault, allias Remingtonstyle

Article paru dans d'A n°303

Face aux enjeux écologiques propres à l’acte de construire, David Jouquand et Pierre Frinault, alias REMINGTONSTYLE, ne font guère confiance aux auxiliaires techniques, chaque époque rendant obsolètes les précédents. Ils préfèrent pour leur part se concentrer sur la pérennité des bâtiments. Ils en soignent donc le dessin, les détails constructifs, mobilisent chaque matériau en fonction de sa pertinence. Ce travail sur les fondamentaux est indissociable selon eux d’une reprise en main de l’économie du projet qu’ils assurent depuis quelques années déjà. Ce processus itératif entre conception, descriptif et chiffrage offre l’assurance de garder la cohérence des idées jusqu’à la réalisation. De s’extraire aussi des solutions constructives courantes.

Les noms d’agences dissimulent-ils le caractère de leurs architectes ? Entre les uns qui optent pour l’anonymat des acronymes – et ces derniers, avouons-le, sèment parfois la confusion tant ils peuvent se ressembler – et les autres qui préfèrent plus simplement associer leurs patronymes, David Jouquand et Pierre Frinault ont fait un choix différent avec un titre qui claque : REMINGTONSTYLE. Évocation de l’industriel américain et de ses productions légendaires, dont la célèbre machine à écrire ? Un peu de ça mais surtout un clin d’œil à une série des années 1980, Les Enquêtes de Remington Steele, dans laquelle une détective privée basée dans les TwinTowers de NYC s’invente un patron imaginaire pour gagner en crédibilité… et ça marche. Le « ee » s’est mué en « y », une manière de pointer leur attachement à l’écriture architecturale.
Derrière l’explication amusante, on comprend vite que ces deux architectes partagent une certaine réserve, qui invite d’emblée à mettre de côté toute question d’ordre personnel pour se concentrer sur l’œuvre. Depuis la création de leur société en 2007, elle compte sept réalisations exactement, toutes émanant de la commande publique, sans compter bien sûr les concours perdus et les projets stoppés ; ce qui leur semble peu en quinze ans d’activité mais qui pourrait avoir au moins l’intérêt de les présenter avec exhaustivité dans ce parcours, sourient-ils (...)

Les articles récents dans Parcours

Appartenir à son temps - Jean-François Madec Publié le 03/07/2024

Installé et engagé sur ses terres natales, Jean-François Madec œuvre essentiellement en Bretagn… [...]

L’art de la maintenance architecturale et sociale - Brunnquell et André Publié le 29/04/2024

Si le plaisir d’exercer son métier d’architecte dans une boutique en rez-de-chaussée vous exp… [...]

MARS architectes - En même temps Publié le 01/04/2024

Depuis 2022, comme dans le film de Tim Burton Mars attacks !, l’agence Mars fondée par Julien B… [...]

arba - Construire et habiter nomade Publié le 11/03/2024

L’histoire de l’agence arba démarre en 2002. Sihem Lamine – tout juste sortie de … [...]

Barrault Pressacco : Vers un rationalisme environnemental Publié le 14/12/2023

Depuis 2007, Thibaut Barrault et Cyril Pressacco bâtissent ensemble leur vision de l’architectur… [...]

FACES - Du brutalisme tempéré Publié le 20/11/2023

Après une phase consacrée au travail en agence, à l’enseignement, ainsi qu’à la maturation d… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
2701 02 03 04 05 06 07
2808 09 10 11 12 13 14
2915 16 17 18 19 20 21
3022 23 24 25 26 27 28
3129 30 31     

> Questions pro

Quel avenir pour les concours d’architecture publique ? 1/5

Structure des procédures, profil des équipes à monter, références à afficher, éléments de rendus…, les concours publics connaissent depuis…

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …