Rendez-vous en bauge optimisée

Rédigé par Benoit JOLY
Publié le 26/08/2020

Bâtiment démonstrateur édifié dans le Cotentin

Article paru dans d'A n°283

Comparée au pisé ou aux adobes qui ont fait l’objet de nombreuses recherches et applications en région toulousaine et en Rhône-Alpes, la bauge traditionnelle faisait jusqu’alors figure d’oubliée de l’écoconstruction. Initié en 2017, le projet franco-britannique CobBauge entend élargir le corpus de connaissances acquises sur la construction en terre grâce à deux prototypes tout juste édifiés de part et d’autre de la Manche. À l’aide de capteurs et d’une station météo, les bâtiments construits à partir de mélanges spéciaux de bauge allégée et de bauge structurelle feront l’objet d’analyses jusqu’en 2023. À terme, l’idée est de moderniser et d’adapter cette technique aux contraintes de la réglementation thermique actuelle et, par la même occasion, de servir à la restauration d’un important patrimoine rural.

 

« Pour mémoire, la technique traditionnelle de la bauge est un mélange de terre, de fibre naturelle et d’eau, malaxé à pied d’homme ou d’animal, puis monté sans coffrage à la fourche, rappelle François Streiff, architecte du parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin. (...)

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

Faut-il bannir le béton ?

Les prescriptions de la Stratégie nationale bas …

Innover, c’est rester li…

Qu’est-ce que l’innovation ? Une application n…

Ublo : Une ventilation 100…

À la tête du bureau d’études vs-a, l’arch…

Vitrages dynamiques : les …

Des baies vitrées qui changent instant…

À Bibracte, le génie de …

Concepteur de nombreux…

À Croissy-Beaubourg, le p…

Les autoconstructeurs et bâtisseurs de maisons é…

Béton de chanvre : l’…

Lorsqu’ils conçoivent ce projet en 2015 pour Pa…

Impression 3D : La fabrica…

Depuis la petite dizaine d’années que l’impre…

Réemploi in situ : Une fa…

Quand en 1992 l’agence SCAU remporte le concour…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Points de vue / Expos
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Les produits de la rédaction
>> Questions pro
>> Feuilleton
>> Design
>> Techniques

Les articles récents dans Innovations

Faut-il bannir le béton ? Publié le 28/04/2022

Les prescriptions de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) se montrent plus favorables au bois… [...]

Innover, c’est rester libre : l’exemple d’anatomies d’architecture Publié le 29/03/2022

Qu’est-ce que l’innovation ? Une application numérique aidant à calculer le bilan carbone d… [...]

Ublo : Une ventilation 100 % naturelle pour La façade Publié le 28/02/2022

À la tête du bureau d’études vs-a, l’architecte et ingénieur robert-Jan van santen béne… [...]

Vitrages dynamiques : les cristaux liquides inventent la façade du futur Publié le 09/12/2021

Des baies vitrées qui changent instantanément d’aspect, s’assombrissent et s’écl… [...]

À Bibracte, le génie de Paul Andreu Publié le 16/11/2021

Concepteur de nombreux ouvrages aéroportuaires dans le monde entier, a… [...]

À Croissy-Beaubourg, le premier ERP en parpaing de chanvre Publié le 18/10/2021

Les autoconstructeurs et bâtisseurs de maisons écologiques sont porteurs d’innovation et de rec… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
26    01 02 03
2704 05 06 07 08 09 10
2811 12 13 14 15 16 17
2918 19 20 21 22 23 24
3025 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…