Rendre la cathédrale à la cité

Rédigé par Benjamin MOUTON
Publié le 05/07/2021

Plan de Delagrive, 1754, détail

Article paru dans le d'A n°291

par Benjamin Mouton, Architecte en chef, Inspecteur général des Monuments historiques (h), chargé de Notre-Dame de Paris de 2000 à 2013, AA, Hon. FAIA. 

ÉVOLUTION HISTORIQUE 


Au début des travaux de construction de la nouvelle cathédrale, et afin d’approvisionner le chantier, Maurice de Sully avait créé vers 1163, dans l’axe de la cathédrale, la « rue Neuve-Notre-Dame » dans le prolongement de la rue existante. On sait qu’il a dû pour cela effectuer de nombreuses acquisitions de maisons pour leur démolition. 


Les premières représentations révèlent l’imbrication des parcelles, la présence de nombreuses églises, de l’Hôtel-Dieu le long de la Seine, et le tracé légèrement coudé de la rue Neuve-Notre-Dame. Il montre surtout l’emprise de l’ancienne basilique-cathédrale carolingienne du parvis remontent au XVIe siècle : le plan Truschet et Hoyau vers 1550 (1) montre un espace exigu entouré d’un tissu urbain serré ; le plan archéologique (2) apporte des informations plus précises sur Saint-Étienne, dont la démolition constituera « en creux » le parvis du début du XIIIe siècle : ce n’est donc pas un espace élaboré, mais un « laissé pour compte » improvisé. Ses dimensions sont restreintes : 30 mètres de profondeur, pour 50 mètres de largeur, et de contour irrégulier du fait de l’entrée de l’Hôtel-Dieu à 17 mètres du portail Sainte-Anne. 


Il est important de noter que ce parvis va perdurer ainsi pendant cinq siècles et demi : on le voit sur le plan de Mérian (1615) (3), sur les gravures du milieu du XVIIe siècle avec la fontaine de 1575, l’enclos clérical entouré de bornes et les maisons médiévales (4), et en 1734 sur le plan de Turgot (5). (...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Un architecte, un intellectuel, un communiste : À propos de l’exposition « Carlo Aymonino. Fedeltà al tradimento » Publié le 02/09/2021

« Venise a constitué pour moi une expérience marquante. Elle a rendu explicite mon… [...]

Venise 2020 +1 (suite) Publié le 30/08/2021

La 17e Biennale, celle qui aurait pu n’avoir pas lieu du tout, expose en 2021 un discours… [...]

Notre-Dame, le parvis des petits besoins Publié le 06/07/2021

Au lendemain du sinistre du 15 avril 2019, on se rappelle que l’annonce d’un concours… [...]

Venise 2020 +1 Publié le 05/07/2021
Fieldoffice ou le sursaut écologique de l’urbanité taïwanaise Publié le 04/05/2021

Fieldoffice fait partie de ces agences qui ne font pas de compromis. Ses architectes ne… [...]

Henri Gaudin : l'inactuel (1933-2021) Publié le 31/03/2021

Rares sont les artistes et les penseurs, y compris les plus grands et les parfois plus célébrés… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
35  01 02 03 04 05
3606 07 08 09 10 11 12
3713 14 15 16 17 18 19
3820 21 22 23 24 25 26
3927 28 29 30    

> Questions pro

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…