Restaurant universitaire Diderot Saint-Martin d’Hères (38)

Rédigé par les architectes
Publié le 07/12/2020

Ce projet de construction propose un concept mixte pour dynamiser la restauration universitaire : des lieux gourmands et accueillants, depuis ses produits jusque dans ses aménagements et son identité graphique. L’opération se compose d’un ensemble bâti d’un seul tenant en R+1 constitué d’une cuisine centrale, d’un secteur logistique de fabrication, de répartition et d’expédition, d’un espace de restaurant rapide ‘La Rue Gourmande’, d’un espace de restauration collective ‘Self’, d’un espace de restauration bistronomique, des aménagements extérieurs comprenant la réalisation de terrasses, d’une cour logistique fermée et paysagère.

INSERTION DANS LE SITE
Situé au cœur du campus, face à des bâtiments remarquables et emblématiques qui contribuent à sa qualité architecturale, l’amphi Louis Weil, la Bibliothèque des Sciences, l’IEP et la place centrale au cœur de la composition urbaine du Campus, le restaurant Diderot continue à enrichir ce langage architectural, en renforçant le dialogue entre les différents projets sur le site. 

Au-delà du simple « décor de façade », le bâtiment résistera au temps et aux effets éphémères pour conserver et renforcer son statut historique d’équipement phare dans le Campus. D’une volumétrie simple, le bâtiment est entouré par la nature, avec un rez-de-chaussée très transparent à l’est et au nord, sur les axes de circulation principaux. Il est un lieu convivial et animé. L’ambition et la pertinence de son programme d’offre de restauration au rez-de-chaussée permettent une perméabilité et une réappropriation de la Place Centrale, en faisant de la rue Diderot une rue ouverte sur des lieux de convivialité et de restauration. Entouré d’espaces verts remarquables à l’est et au sud, avec un espace piéton végétalisé donnant sur des terrasses à créer à l’ouest et de plus directement tourné vers la Place Centrale au nord, le restaurant jouit d’une situation privilégiée.

LES QUALITÉS DU BÂTIMENT : TRAITEMENT DES FAÇADES
Avec son langage architectural simple et lisible, le bâtiment offre une grande transparence au rez-de-chaussée par le biais de baies vitrées, et à l’étage par des terrasses extérieures, des patios et un bow window au nord. La façade sud contient la cour logistique, c’est un écran pudique traité de manière qualitative. Une enceinte traitée en clôture végétalisée et mur béton d’une hauteur de 2m dissimule un espace de service, de stationnement, de déchargement, et d’accès aux locaux techniques. Le traitement de la cinquième façade (toiture) est également travaillé avec une enceinte en mur en béton recouvert d’un isolant permettant une protection visuelle et acoustique nécessaire aux nuisances des équipements techniques.

DES MATÉRIAUX PÉRENNES
Des façades en béton brut, appareillage en planches, sans entretien dans le temps, ponctuées d’éléments en acier Corten, et de grandes baies vitrées composent l’essentiel des espaces recevant du public. Ces matériaux sont mis en oeuvre efficacement pour assurer une grande pérennité et peu d’entretien.

UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL DE QUALITÉ POUR LE PERSONNEL
Deux patios ont été positionnés au centre de ce vaste cube afin de donner à tous les espaces de travail de
la lumière naturelle, et d’éclairer les distributions verticales.

MAITRISE DU COÛT : UN VOLUME SIMPLE, AVEC DES HAUTEURS OPTIMISÉES
Pour gérer la notion de coût des travaux, la hauteur sous-plafond est limitée, on vient chercher la lumière par le biais de patios, de puits de lumière, de terrasses et de baies vitrées, on utilise des matériaux peu couteux mais pérennes en collant au programme.

LES ÉLÉMENTS FÉDÉRATEURS : LES CAGES D’ESCALIER
L’entrée principale très lisible vient en contrepoint de la sobriété des façades. Avec son hall à double hauteur et ses deux escaliers l’un en béton, l’autre en Corten s’enroulant l’un à a côté de l’autre. L’espace d’accueil se veut chaleureux et ludique. Il construit un parcours agréable jusqu’aux salles de restauration. L’escalier, à la fois fonctionnel et sculptural, est capable de gérer les flux et d’absorber la file d’attente pour l’entrée du self. Tous les escaliers du bâtiment sont traités de manière qualitative et bénéficient de la lumière naturelle. Quand celle-ci ne peut venir des façades, ils sont positionnés contre un patio intérieur.

ATTRACTIVITÉ
Depuis l’extérieur, les espaces de restauration doivent faire envie, éveiller la curiosité, montrer dès le premier regard la qualité des ambiances des espaces de consommation, le confort et la modernité de l’agencement intérieur. Notre souhait est que la fréquentation soit à la fois le résultat de l’offre de service mais aussi l’envie de visiter un bâtiment qui offre une qualité architecturale susceptible d’attirer les étudiants.

FONCTIONNALITÉ
La fonctionnalité commence déjà par un repérage évident des différents espaces pour le public et le personnel, la facilité à s’y rendre et à en sortir, une bonne gestion des flux à l’intérieur du bâtiment et une réponse pointue au programme, pour cet équipement une bonne liaison entre les points de fabrication des repas et l’accès au point de distribution.

GESTION DES FLUX / ACCESSIBILITÉ
Au rez de chaussée, la rue gourmande se vit comme une rue de village, on déambule d’un bout à l’autre, on
longe les commerces et on découvre divers points d’assise : tables de bistrot, « mange debout », fauteuils, canapés... On peut travailler, discuter, manger ou juste prendre un café.



Maîtres d'ouvrages : Crous Grenoble Rhône-Alpes
Maîtres d'oeuvres : CHAPUIS ROYER ARCHITECTURES , Christine Royer, Louise Balliet , BEGC , Ide de Projet , BATISERF , Adret , GAMBA , Alp’Etudes , ZELIG
Entreprises : Eiffage Construction Isère , Converso , Iovini , CAE , CBMA , Diagonale , Groupement ICS / Venitucci ,  Network Services , Orona , Groupement Cuisine Equipement Service / Martinon MSD , Dreyer , Sec Silvera , Bruno Chevillotte , Sobrado , SDS , Sogreca 
Surface SHON : 4 400 m2
Cout : 11 400 089 € HT
Date de livraison : août 2020

Restaurant universitaire Diderot Saint-Martin d’Hères Crédit photo : Andrea Bosio Restaurant universitaire Diderot Saint-Martin d’Hères Crédit photo : Andrea Bosio Restaurant universitaire Diderot Saint-Martin d’Hères Crédit photo : Andrea Bosio Restaurant universitaire Diderot Saint-Martin d’Hères Crédit photo : Andrea Bosio Restaurant universitaire Diderot Saint-Martin d’Hères Crédit photo : Andrea Bosio Restaurant universitaire Diderot Saint-Martin d’Hères Crédit photo : Andrea Bosio Restaurant universitaire Diderot Saint-Martin d’Hères Crédit photo : Andrea Bosio Restaurant universitaire Diderot Saint-Martin d’Hères Crédit photo : Andrea Bosio Plan masse du restaurant universitaire Diderot Saint-Martin d’Hères Crédit photo : Andrea Bosio

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de darchitectures.com

Théâtre d'Évreux (27) Publié le 10/12/2020

Maîtres d'ouvrages : Ville d’EvreuxMaîtres d'œuvres :  OPUS 5 Architectes … [...]

51 Logements et 1 local tertiaire, Charleville-Mézières (08) Publié le 08/12/2020

Maîtres d'ouvrages : Habitat 08Maîtres d'œuvres : ateliergadbois , Cabinet… [...]

Logements boulevard Ney Publié le 07/12/2020

Maîtres d'ouvrages : CDC Habitat Maîtres d'oeuvres : ITAREntreprises : Oriane du Chéné Sibat… [...]

Pavillon Loenen : Un havre de commémoration sereine en pleine nature Publié le 02/12/2020

Maîtres d'ouvrages : The Netherlands War Graves Foundation , La Haye… [...]

Deux tours à La Chapelle International Publié le 02/12/2020

Maîtres d'ouvrages : SogepromMaîtres d'oeuvres : Tour E1 : Brenac & Gonzalez &… [...]

La Maison des Arts à Charbonnières-les-Bains (69) Publié le 30/11/2020

Maîtres d'ouvrages : Mairie de Charbonnières-les-BainsMaîtres d'oeuvres : Tectoniques… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
53    01 02 03
0104 05 06 07 08 09 10
0211 12 13 14 15 16 17
0318 19 20 21 22 23 24
0425 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…