Rotor : l'environnement de travail par l'espace vécu

Rédigé par Karine DANA
Publié le 05/06/2014

Article paru dans le d'A n°227

À l’occasion d’une intervention provisoire dans les futurs locaux de la Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, le collectif Rotor explique son approche de l’aménagement d’espace de travail.

Entretien avec Tristan Boniver et Renaud Haerlingen du collectif Rotor

Comment ce projet de « préfiguration » de la Fondation d’entreprise Galeries Lafayette a-t-il commencé ? 


Au mois de septembre 2012, nous avons été mandatés pour scénographier un événement dans des locaux historiques du BHV – au 9, rue du Plâtre, en plein quartier du Marais à Paris – alors que le projet d’OMA pour la réhabilitation de ce bâtiment industriel de 2 500 m2 était déjà lancé. Cet événement alors programmé sur deux jours pour septembre 2013 était destiné à lancer une réflexion sur l’idée d’une fondation en réunissant un panel de personnes intéressées par cette ambition. Nous avons d’abord enclenché un dispositif de travail et d’écoute assez lent car nous n’étions pas complètement convaincus que les conditions pour mener à bien cette initiative étaient les bonnes. L’énergie à déployer pour un si court terme nous semblait disproportionnée. Nous avons donc retourné la problématique et sommes revenus vers nos clients avec le discours suivant : les espaces existants qu’abrite l’immeuble de la rue du Plâtre sont intéressants, ils ont anciennement accueilli une école, des espaces de travail, les bureaux d’une rédaction et des espaces de formation. Le futur chantier pour l’aménagement de la Fondation d’entreprise Galeries Lafayette va durer longtemps (l’ouverture est prévue en 2016). Pouvons-nous profiter de cette transition pour monter un projet dans le bâtiment qui soit cohérent avec la vie d’une fondation et l’idée de partage de l’espace ?


Lisez la suite de cet article dans : N° 227 - Juin 2014

Les articles récents dans Points de vue / Expos

La politique de l’architecture après la Covid-19 Publié le 12/10/2020

Nombreux sont ceux qui naturellement ont imaginé que l’architecture devait proposer ses… [...]

Si l’échec est un but, la transition écologique du BTP pourrait être un chef-d’œuvre Publié le 12/10/2020

Des conflits d’intérêts, Une « task force », Un rapport secret, Une… [...]

« Frémissements » : Susanna Fritscher au Centre Pompidou-Metz Publié le 25/08/2020

L’installation de Susanna Fritscher investit de ses fils blancs l’intérieur de l’un des … [...]

L’habitat collectif en zugzwang Publié le 25/08/2020

Le zugzwang est une situation du jeu d’échecs dans laquelle le joueur est contraint de jouer… [...]

Miroir grossissant Publié le 30/06/2020

Le confinement fut propice aux imaginaires du monde d’après. Avec le déconfinement, c’est… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…