Saint-Paul-de-Vence : Sert intemporel

Rédigé par Rafaël MAGROU
Publié le 07/05/2014

Sert & Miró - © Archives Fondation Maeght

Article paru dans d'A n°226

1964-2014 : la Fondation Maeght a 50 ans. À cette occasion, les célébrations s’enchainent. À commencer par une exposition qui croise les travaux de Josep Lluís Sert avec les œuvres des artistes qui ont accompagné le projet des collectionneurs. Cet hommage à l’architecte catalan de ce centre d’art met en lumière la démarche qui prend sa source sous le soleil méditerranéen ainsi que la relation intime entre les époux Maeght et les artistes. Entre les murs de béton blanchis et de terre cuite, ce lieu à échelle humaine conserve sa dimension intemporelle et allie miraculeusement recueillement et convivialité, malgré les adaptations requises par les conservateurs.

Visionnaire, Aimé Maeght affirmait dès 1959, dans une lettre adressée à son grand ami Joan Miró : « Nous réaliserons une œuvre unique au monde qui restera dans le temps et dans les esprits, comme le témoignage de notre civilisation qui à travers les guerres, les bouleversements sociaux et scientifiques aura laissé à l’humanité un des plus purs messages spirituels et artistiques de tous les temps. » Le message demeure intact.


Lisez la suite de cet article dans : N° 226 - Mai 2014

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Exposition : Le double pouvoir de l’architecte et l’habitant Publié le 05/09/2022

Dirigé depuis avril 2021 par Fabrizio Gallanti, le centre d’architecture arc en rêve laisse pe… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. (7/9) « Re » comme leitmotiv Publié le 05/09/2022

À la charnière des années 1970 et 1980, alors que fonctionnalisme et style international sont … [...]

Vingt ans pour un bouleversement Publié le 29/06/2022

Sélectionner vingt architectures parmi des milliers d’autres, c’est générer plus de frustr… [...]

Vingt architectures entre singularité et exemplarité Publié le 28/06/2022

Les palmarès sont toujours pris entre deux impératifs contradictoires : couronner l’exception … [...]

Une anamorphose éloquente Publié le 27/06/2022

De quelle situation la vingtaine de réalisations jugées les plus remarquables des vingt derniè… [...]

Étoiles et lucioles Publié le 26/06/2022

En miroir des édifices et architectes qu’il distingue, ce palmarès des « Vingt architectures … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
39     01 02
4003 04 05 06 07 08 09
4110 11 12 13 14 15 16
4217 18 19 20 21 22 23
4324 25 26 27 28 29 30
4431       

> Questions pro

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…