Shopping parisien primé

Rédigé par Benoit JOLY
Publié le 17/10/2018

Pour la 4e édition, le concours Paris Shop Design dont le magazine D’A était partenaire a célébré les meilleurs projets d’espaces de vente dans six catégories. 

Après les éditions de 2012, 2014 et 2016, l’édition 2018 du concours Paris Shop Design organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de la ville de Paris apparaît comme un excellent cru. Présidé cet année par Jean-Michel Wilmotte, un jury d’experts spécialisé en architecture, urbanisme et design a récompensé les meilleures réalisations de moins de trois ans dans six catégories : Alimentaire, Culture/loisirs/services aux particuliers, Mode, Digital expérience, Hôtels/cafés/restaurants, Équipements de la maison.


Au-delà de l’aspect esthétique et soigné que chaque projet lauréat révèle, il est intéressant de lire entre les lignes. Tout d’abord, ils témoignent de l’émergence et de la multiplication des concepts stores qui se livrent une concurrence féroce, au sein d’un marché immobilier parisien en surchauffe, où les prix du mètre carré foncier ne cessent de s’envoler. On notera de fait un fort contraste entre la vitalité économique dont ils se font l’écho face à la désertification des centre-bourgs des villes moyennes et villages en régions. Mais comme l’a souligné Jean-Michel Wilmotte à l’annonce de ce palmarès lundi 15 octobre, le jury a également pris en compte la manière dont ces commerces en pieds d’immeubles – souvent haussmanniens – s’inscrivent dans le tissu urbain. Cette vitalité rappelle au passage le rôle essentiel que jouent ces commerces de proximité face à un commerce en ligne exponentiel. Pour illustrer ces grandes tendances, on notera cependant l’absence d’hôtels remarquables dans la liste des retenus et l’apparition d’une catégorie « Digital Experience » qui préfigure les commerces de demain.


Si l’amélioration des techniques d’agencements participe à une multiplication de projets totalement sur-mesure de grande qualité, on retiendra surtout que ce prix a le mérite de récompenser non pas un créateur, ni un agencement parfait qui se ferait garant d’un commerce le plus rentable possible, mais la collaboration fructueuse entre un maître d’ouvrage et un maître d’œuvre. Forts de ce succès, les organisateurs envisagent d’organiser ce concours tous les ans.

 

http://parisshopdesign.com/

 

Liste des lauréats 2018

 

Catégorie : Alimentaire

LA FAUTE AU VIN (caviste)

83, rue du Cherche Midi – 75006 Paris

Commerçant : Alvaro Yanez

Designer/Architecte : Paolo Carrozzino

 

« Le concept de cette cave est de valoriser et de faire connaitre les vins naturels. Les vignerons représentés dans cette cave sont soigneusement sélectionnés pour la qualité de leur production, et leur démarche de respect de l’environnement et du vin. La Faute au Vin propose quelques 350 références en vins, spiritueux, bières et cidres. Le lieu sert également d’espace d’exposition photographique. » 

 

Catégorie : Culture – Loisirs – Services aux particuliers

TEMPLE (club de boxe)

2, Place de la Porte Maillot – 75017 Paris

Commerçant : Cyril Durand

Designer/Architecte: Hors limites architectures - Etienne Bruley

 

« Installé dans le « paquebot » du Palais des congrès, le nouveau temple de la boxe chic à Paris allie urbanité et raffinement, force et subtilité. Dès le seuil de ce club dédié au Noble Art, le visiteur perçoit immédiatement la préoccupation du détail qui a guidé la conception architecturale du club. L’entrée haute de 6 mètres donne sur le large escalier qui conduit au bar et au salon. Ce volume habillé de béton et de bois, annonce la rencontre du brut et du raffiné. Inutile de chercher les vieux trophées, les images des gloires d’un passé lointain ou plus récent. Le Temple, en revenant aux fondamentaux, se situe résolument dans le présent et affirme une personnalité unique. »

 

Catégorie : Mode

MONSIEUR (bijouterie)

1, rue Perrée – 75003 Paris

Commerçante : Nadia Azoug

Designer/Architecte : Julien Fajardo

 

« Monsieur est une marque de bijoux fins en or, vermeil et pierres précieuses. C’est dans cet espace de 60 m² que les collections sont imaginées avant d’être façonnées par Nadia Azoug. L’objectif est de créer un lieu d’accueil et de convivialité pour que les clients ressentent l’expérience unique de l’échange et du partage, où le sur-mesure prend toute sa dimension et où l’artisanat est mis à l’honneur presqu’autant que le bijou lui-même. »

 

Catégorie : Digital Expérience

MK2 VR (espace de réalité virtuelle)

128-162, avenue de France – 75013 Paris

Commerçante :Elisha Karmitz

Designer/Architecte : Bonsoir Paris – Rémy Clemente

 

« MK2 VR est un écrin de design et de technologie conçu spécifiquement pour faire de la réalité virtuelle une expérience simple, accessible et collective. Véritable lieu de vie, le concept s’étend sur un espace d’une surface totale de 300 m2 en s’associant au Perchoir, pionnier des bars en rooftops de Paris. MK2 VR est conçu pour une expérience prémium de la réalité virtuelle grâce à une installation unique au monde et plusieurs éléments de design breveté pour l’occasion. »

 

Catégorie : Hôtels - Cafés – Restaurants

RADIOEAT & BEL AIR  (restaurant)

116, avenue du Président Kennedy – 75016 Paris

Commerçant : Éric Wapler

Designer/Architecte : Stéphane Maupin

À lire: Restaurant Radioeat et bar Belair Paris, 16e


 

« La Maison de la Radio souhaitait se doter d’un restaurant et d’un bar afin de ne plus être qu’une forteresse de l’info et des médias. La banquette ondulatoire fait également office de paravent avec le passage des auditeurs du grand auditorium et permet une interactivité : elle crée une sorte de cocon aux convives en préservant la transparence pour les visiteurs de la Maison de la Radio et l’intégrité architecturale de la galerie Seine. C’est une brasserie où les gens peuvent s’asseoir pour prendre juste un café, passer du temps, se rencontrer, manger, boire, échanger. Vivre ! » 

 

Catégorie : Équipements de la maison

MARK'STYLE TOKYO (papeterie, objets pour la maison)

6, rue du Trésor – 75004 Paris

Commerçant Michel Taillandier

Designer/Architecte : Joseph Grappin

À lire: Boutique Mark'Style Tokyo, Paris 4e

 

« Réputée pour sa papeterie design et ludique, d’objets pour la maison et d’accessoires de la vie quotidienne et avec plus de 21 boutiques au Japon, la marque s’installe pour la première fois en Europe. Ainsi le design du premier concept store à Paris a été repensé pour diffuser des articles contemporains authentiques et typiquement japonais afin de séduire une clientèle européenne et parisienne. »


Les articles récents dans Actus brèves

Maine-Montparnasse : après la tour, le quartier Publié le 16/07/2019

L’équipe lauréate de l’aménagement du quartier Maine Montparnasse, dont le mandataire est… [...]

Trois immeubles et une tour pour EuroRennes Publié le 09/07/2019

L’équipe composée des agences Julien de Smedt (Copenhague et Bruxelles), Stéphane Maupin… [...]

Bellastock tout en [Melting] Botte de paille ! Publié le 05/07/2019

Comme chaque année depuis 2006, Bellastock organise son festival d’architecture expérimentale… [...]

"Inventons la Métropole du Grand paris" : 23 projets lauréats Publié le 21/06/2019

Mercredi 19 juin, Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, a annoncé les 23… [...]

Double déferlante sur la Serpentine Gallery Publié le 20/06/2019

Une vague d’ardoise, de la main de l’architecte japonais Junya Ishigami, couvre les Kensigton… [...]

Querelles de ménage au Palais de Justice, les déboires du PPP Publié le 14/06/2019

La vie du nouveau Palais de Justice, dessiné par Renzo Piano et livré en avril 2018 dans le… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
2701 02 03 04 05 06 07
2808 09 10 11 12 13 14
2915 16 17 18 19 20 21
3022 23 24 25 26 27 28
3129 30 31     

> Questions pro

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…