Table Ronde : "Quelles couleurs pour la façade ?"


Publié le 10/07/2019

Cité du vin

Vecteur d’expressivité du bâtiment, la façade fait l’objet de nombreuses innovations techniques dans un vaste registre esthétique qui confine à l’éclectisme, pour ne plus répondre à aucun standard. Face au cadre réglementaire des PLU, l’effet ZAC prédomine – pour le meilleur ou pour le pire – et détermine une esthétique du flash ou de la disparition, en rupture ou en rapport direct avec le contexte naturel ou bâti. Autour d'une table-ronde dédiée "quelles couleurs pour la façade" et animée par  Benoît Joly, Rédacteur en chef adjoint) de d'a, nous proposons aux experts fabricants de venir confronter leurs idées face à leurs confrères, par secteur. Venez débattre sur le sujet, donnez votre avis et votre vision du marché. A la suite de ce débat, nous éditerons un TIRÉ A PART (32 pages A5) encarté dans le daté Novembre 2019 (diffusion du 4 au 8 Novembre 2019 à Batimat.) Tirage : 10.000 exemplaires dont 200 remis à chaque intervenant industriel.


En milieu urbain, périurbain ou rural, quelles couleurs doit adopter la façade et quel est son impact réel sur son environnement ? Comment mesurer son impact sur le cadre de vie ? Doit-on limiter son utilisation à la perception des usagers ? La prédominance du verre, l’emploi de matériaux biosourcés ou de teintes naturelles ou, à l’inverse, la recherche d’un univers graphique tranché par l’emploi de couleurs vives ne semblent plus répondre à une seule règle. Points abordés :  l’usage de la couleur et sa pérennité dans le temps, en fonction des matériaux.  Comment définir la couleur de la façade ? Dimensions techniques, sociales, techniques… Son emploi aujourd’hui en France.  
L’environnement paysager, urbain a-t-il encore une influence sur le choix de la couleur ?  
Comment prendre en compte l’impact du vieillissement ou de l’encrassement ?  
En rénovation de l’existant : d’un nouvel usage de la couleur ou d’une esthétique de la restauration ?  
Du retour du noir en ville, à l’usage du bois en façade ou du verre en tertiaire : ce que racontent les matériaux sur la façade et comment les fabricants adaptent leur palette.  
Sombre ou claire, réfléchissante ou dense : l’impact de la couleur sur l’environnement et l’humain, les îlots de chaleur et la lumière.  
Qu’est-ce qui détermine le choix de la couleur d’un bâtiment dans le projet architectural ?  
Façade diurne, façade nocturne : l’impact de la couleur de la façade sur notre cadre de vie.

Les articles récents dans Tables rondes

Table ronde "Eclairage connecté : clé de voute du bâtiment" Publié le 10/07/2019

Grâce au développement de l'Internet des Objets, la lumière trouve aujourd'hui un tout nouvel usa… [...]

Table ronde "Aménagement tertiaire" Publié le 08/07/2019

Nous connaissons aujourd’hui des changements de paradigmes importants vis à vis du rôle et … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
35   01 02 03 04
3605 06 07 08 09 10 11
3712 13 14 15 16 17 18
3819 20 21 22 23 24 25
3926 27 28 29 30   

> Questions pro

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…