TECHNIQUES - Menuiseries respirantes ou isolantes : Ouvrir ou Pas ?

Rédigé par Xiral SEGARD
Publié le 07/11/2016

Article paru dans le d'A n°249

Depuis une trentaine d’années, les fabricants proposent des menuiseries hyper-isolantes, pour une isolation autant thermique que phonique, dans un souci de consommation énergétique minimale et de nuisances sonores diminuées. Les réglementations RT2000 et RT2012 ont pour objectif de maîtriser la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment et de rendre obligatoire un test de perméabilité à l’air lors d’une construction neuve. Par ailleurs, une bonne qualité de l’air amenée par la ventilation est primordiale. Selon une étude de l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, un logement sur deux présente une concentration non négligeable de substances néfastes et de poussières dans l’air.

Comment résoudre ce paradoxe apparent, d’une fenêtre de plus en plus étanche qui doit aussi permettre d’assurer le renouvellement de l’air ? Comment les fabricants envisagent-ils de faire évoluer leurs menuiseries ? Quelles sont les réponses en matière de ventilation ? Existe-t-il des solutions aux pollutions extérieures ? Faut-il inclure des filtres ? Les systèmes de gestion contrôlée sont-ils une réponse ? Finalement, faut-il ouvrir ou pas ? Faire disparaître la frontière entre l’extérieur et l’intérieur grâce aux ouvrants XXL est un moyen radical de faire cheminer le flux d’air. Toutes ses réponses seront sans doute au cœur du prochain salon EquipBaie, qui se tient du 15 au 18 novembre 2016 à Paris.

Projet pilote

Une étude menée par le groupe Velux et l’université allemande Humboldt, dans le cadre du baromètre de « l’Habitat sain » éditions 2016, révèle que les personnes à la santé fragile et fatiguées habitent souvent un logement peu éclairé et mal aéré. Pour répondre à cette problématique et anticiper l’obligation de mesurer la qualité de l’air dans les établissements recevant des enfants dès janvier 2018, Velux a mis en place une expérience originale. Un programme de suivi de la qualité de l’air intérieur a été initié dans une école rurale de la Manche en partenariat avec la mairie de la commune, le cabinet Medieco, spécialiste des thématiques de santé dans le bâtiment, et le cabinet CompoSite Architectes. Les architectes ont opté pour la pose de fenêtres de toits motorisées afin d’optimiser la lumière zénithale et de permettre, grâce à un programme ouverture/fermeture, une meilleure circulation de l’air. Celles-ci sont ouvertes 10 minutes chaque jour avant l’arrivée des enfants, pendant les récréations et la pause déjeuner. Depuis cette nouvelle installation, la qualité de l’air a été améliorée.

Extension du groupe scolaire de Marcey-les-Grèves. CompoSite Architectes, E. Delaby & B. Benoit.

www.velux.fr





Les fenêtres intelligentes


Concentré de technologie

La nouvelle génération de fenêtres de toit motorisée Integra n’est pas seulement réservée aux endroits difficiles d’accès. Cette fenêtre intègre un système de domotique exclusif télécommandé doté de huit programmes : réveil, bonne nuit, protection solaire, économies d’énergie, ventilation, vacances, qualité de l’air, à mon départ. Le mode « ventilation naturel » permet d’ouvrir ponctuellement les clapets de ventilation intégrée à la barre de manœuvre durant 15 minutes quatre fois par jour. Choisir le temps et à quel moment ouvrir permet d’éviter l’inconfort acoustique et thermique. La surface vitrée a été agrandie de 10 % et le système ThermoTechnology améliore de 20 % les déperditions thermiques.

Dimensions : 78 x 98 cm. Prix : 975 euros.

Integra

www.velux.fr


Avec sondes

Parce qu’elle considère l’enveloppe du bâtiment comme un élément actif, la société Technal propose un dispositif de gestion technique du bâtiment (GTB) compatible avec son système de façade Spinal. Ce dispositif intelligent est couplé à des capteurs placés sur la façade qui analysent de manière continue les conditions thermiques extérieures (CO2, humidité, température). En fonction des données récoltées se mettent en place différents scénarios liés à la protection solaire, la ventilation naturelle et l’éclairage. Concernant la ventilation naturelle à l’intérieur du bâtiment, les ouvertures sont activées par la motorisation des fenêtres. Ce programme vise à améliorer la qualité de l’air tout en maintenant une température confortable de jour comme de nuit.

Spinal

www.technal.com


Le contre-bruit

La menuiserie Acoustique Active de Technal répond à un problème que l’on a toujours pensé insoluble : comment ouvrir sa fenêtre sans se laisser envahir par les nuisances sonores ? Primé au concours de l’innovation Batimat 2015, ce système breveté repose sur une optimisation acoustique en associant des technologies complémentaires dites « passive » et « active ». Le résultat est concluant puisqu’une atténuation acoustique jusqu’à 25 dB est atteinte lorsque la fenêtre est en position ouverte. Totalement intégrée à la menuiserie, la technologie dite « passive » comprend un isolant acoustique sur les montants extérieurs du cadre ouvrant et sur les montants dormants. Elle va absorber les moyennes et hautes fréquences. La technologie dite « active » enregistre le bruit grâce à un micro, elle l’analyse et produit grâce à un haut-parleur un contre-bruit. Elle sera commercialisée d’ici à la fin de l’année.

Prix : 200 euros.

Concept Acoustique Active

www.technal.com






Ouvertures XS et XXL


Multi-espaces

La porte repliable Ambial, qui s’ouvre totalement sur l’extérieur, a reçu un prix aux trophées 2016 EquipBaie-Metalexpo. Ces dimensions XXL peuvent atteindre 12 mètres de long, et elle peut comporter jusqu’à 10 vantaux. Les menuiseries sont totalement affleurantes en position fermée. Adaptable, la manœuvre se fait grâce à un système de roulement sur rails. L’ouverture peut être intérieure, extérieure, depuis le centre ou sur un côté afin de répondre à toutes les configurations.

Hauteur maximale : 3 m. Largeur : 1,2 m. Poids : jusqu’à 150 kg/vantail. Effort de manœuvre : classe 1.

Ambial

www.technal.com


5 mm

La menuiserie Wicline 75 evo micro-ventilation répond au besoin de ventilation intérieure. Le châssis oscillo-battant dispose tout simplement d’une ouverture intermédiaire de 5 mm pour favoriser la ventilation naturelle. Cette solution low-tech fait donc appelle au bon sens quand on a besoin d’aérer : rien de plus simple, il suffit de l’ouvrir. Cette fenêtre aluminium possède une ossature de 75 mm avec une isolation renforcée Uw jusqu’à 0,93 W/m2K.

Performances acoustiques : Rw = 47 dB. Dimensions maximales par vantail : 1 700 x 2 500 mm. Ce système est destiné aux vantaux d’un poids maximum de 160 kg.

Wicline 75 evo micro-ventilation

www.wicona.com


Sans poteau

Sapa Building System enrichit sa gamme de menuiserie aluminium avec le coulissant Performance 70 CL, de 32 mm. L’ouverture maximale permet une application en angle sans poteau central. Un système exclusif V2P renforce la protection du bâti avec une fermeture 3 à 5 points pourvue d’un verrouillage bidirectionnel haut et bas. Un entre-bailleur de 7 cm permet d’assurer la ventilation naturelle. La baie se met en œuvre en angle sortant ou rentrant sur deux ou trois rails. Le seuil affleurant est encastré, ce qui renforce l’étanchéité et facilite l’accès aux personnes à mobilité réduite. Affaiblissement jusqu’à 35 dB Ra,tr avec un vitrage acoustique.
Dimensions : jusqu’à L 8 x H 2,35 m. Coefficient Uw : 1,5 W/m2K.

Performance 70 CL

www.sapabuildingsystem.com


Ouvertures parallèles

Le système de façade CW 50 a été conçu pour une transparence maximale. Pensée comme une double peau, la façade vitrée est dotée d’une protection solaire intégrée. Riche en configurations et en types d’ouvrant, la gamme CW 50 dispose de nombreux profilés, joints et accessoires pour tous les types de conception. Une ouverture en parallèle est spécifique à cette gamme. Alimentée électriquement, elle s’ouvre jusqu’à 30 cm et permet un flux d’air continu sans grande nuisance sonore ou thermique. Lorsque l’ouvrant est en position ouverte, il reste uniforme avec le reste de la façade. La menuiserie peut supporter jusqu’à 700 kg de verre.

CW 50

www.reynaers.com


Courbe

Le projet Lumicene est une nouvelle réflexion sur le concept de la fenêtre. Il apporte un regard nouveau sur la frontière extérieure/intérieure et vise avant tout à optimiser l’apport de lumière. Il aura fallu plusieurs années de recherche pour une industrialisation, notamment du verbe courbe à 180°, un type de matériau habituellement fabriqué sur mesure. Totalement intégré à la construction, le concept Lumicene propose une paroi vitrée courbe qui, grâce à son jeu de coulissants monorails, optimise les apports solaires et devient un espace modulable. Ce module assure un intérieur sain et lumineux avec une vision panoramique et un renouvellement de l’air. Équipement standardisé – et donc plus facile à mettre en œuvre –, Lumicene est proposé dans cinq diamètres et de deux hauteurs pour répondre aux demandes de logements collectifs ou individuels.

Lumicene

www.lumicene.com



Une emprise minimale

La porte coulissante Vision est lauréate aux trophées EquipBaie 2016. Elle a été retenue pour sa facilité de manœuvre et son étanchéité. Cette porte repliable prête à poser est constituée de plusieurs vantaux montés sur rails avec une emprise minimale une fois repliée. Elle est équipée de rails, de chariots de roulement à galets et d’axes de rotation. Sans poteau intermédiaire dans sa version d’angle, elle permet une ouverture totale, sans rupture visuelle grâce à des profils droits, minces de 56 mm.

Dimensions maximales : 1 200 x 2 900 mm par vantail. Peut comporter jusqu’à 8 vantaux. 400 kg par vantail. Uw jusqu’à 1 W/m2K. Isolation acoustique jusqu’à 41 dB.

Vision

www.initial-fenetres.com



VMC intégrée


Monobloc intelligent

La ligne Ingenius ajoute à son système isolant une VMC intégrée afin de transformer l’ouverture de la fenêtre en structure ventilée. Préfabriqué et sur mesure, le précadre permet d’isoler l’ouverture fenêtre sur ses quatre côtés, garantissant une bonne isolation thermique et acoustique. La VMC est dotée de filtres antipoussière, antipollen et antipolluant. Un récupérateur enthalpique à double flux croisé et à contre-courant récupère l’énergie thermique. Ce système monobloc permet d’éviter toutes les contraintes d’une VMC décentralisée avec ses conduits volumineux. Fabriqué sur mesure, le précadre s’adapte à tous les types de fenêtres.

Ingenius

www.alpac.it


Précadre high-tech

Directement intégré dans le cadre de la fenêtre, le système d’aération décentralisée I-tec se règle manuellement ou grâce à une commande domotique SmartWindow. Grâce à cette dernière, il est possible de programmer l’aération ou le mode automatique qui mesure l’humidité de la pièce grâce à des détecteurs présents sur le ventilateur. Le passage d’air se règle individuellement à chaque fenêtre, moyennant peu d’énergie. Les pertes de chaleur restent minimes grâce à un échangeur qui réutilise l’air à hauteur de 93 %. Un filtre contre les pollens M5 y est intégré. Performante, la fenêtre I-tec n’a cependant pas tout à fait résolu les problèmes esthétiques des grilles et de leur visibilité sur le cadre.

Isolation thermique avec double vitrage : Uw = 0,78 W/m2K.

I-tec

www.internorm.com



> Autres produits dans la même catégorie

D'A LAB - SIMPLEXITÉ

Néologisme relativement récent, la…

DOSSIER TECHNIQUE -…

À l’interface entre le contexte et le…

D'A LAB - Pulp Paper

L’engouement pour les matières pâteuses…

DOSSIER TECHNIQUE -…

S’appuyant sur l’actualité architecturale…

D'A LAB - Silence, ça…

Les biomatériaux fabriqués à partir…

DOSSIER TECHNIQUE - Génie…

Bien qu’au cours d’une année les besoins…

DOSSIER TECHNIQUE -…

Si ces trois catégories d’espaces…

D'A LAB - RE_USED IN SITU

Sous l’impulsion des interrogations lancées …

DOSSIER TECHNIQUE -…

La question de l’autonomie et du vieillissement…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Points de vue / Expos
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Innovations
>> Questions pro
>> Feuilleton
>> Design
>> Techniques

Les articles récents dans Les produits de la rédaction

D'A LAB - SIMPLEXITÉ Publié le 12/10/2020

Néologisme relativement récent, la simplexité est l’art de rendre simples et lisibles des … [...]

DOSSIER TECHNIQUE - Matériaux en façades : Mailles, motifs, compositions et assemblages Publié le 12/10/2020

À l’interface entre le contexte et le programme, la façade d’un bâtiment incarne le… [...]

D'A LAB - Pulp Paper Publié le 26/08/2020

L’engouement pour les matières pâteuses et tactiles fait renaître une pratique ancienne … [...]

DOSSIER TECHNIQUE - Transparence & Contrôle solaire : Actualité et innovations des murs-rideaux, façades vitrées, fenêtres minimales et occultations Publié le 26/08/2020

S’appuyant sur l’actualité architecturale et les innovations apportées par les fabricants… [...]

D'A LAB - Silence, ça pousse Publié le 01/07/2020

Les biomatériaux fabriqués à partir d’organismes biologiques vivants – comme les… [...]

DOSSIER TECHNIQUE - Génie climatique : Chauffer, rafraîchir, ventiler, contrôler Publié le 01/07/2020

Bien qu’au cours d’une année les besoins en chauffage continuent d’excéder ceux en… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…