Terre de Paris : retour d’expérience - Entretien avec Paul-Emmanuel Loiret

Rédigé par Stéphane BERTHIER
Publié le 12/10/2020

Mur en briques de terre crue extrudée sur le chantier de l'école de Villepreux.

Dossier réalisé par Stéphane BERTHIER
Dossier publié dans le d'A n°284

Paul-Emmanuel Loiret et Serge Joly, architectes, participent au développement de la filière de la terre crue en Île-de-France dans le cadre du projet Cycle Terre, financé par les fonds européens de recherche UIA. Depuis la tour en pisé remarquée lors de l’appel à idées « Réinventer Paris » en 2016 jusqu’au projet lauréat du concours « Réinventer la Seine » à Ivry-sur-Seine en 2017 (voir le dossier du n° 261 de d’a, avril 2018), les travaux de ces deux architectes explorent les possibilités de ce matériau local et frugal. Paul-Emmanuel Loiret nous fait part de son retour d’expérience.

D’a : Pour réaliser votre projet « Manufacture sur Seine » à Ivry, mené en collaboration avec Wang Shu et Lipsky + Rollet, vous deviez commencer par construire la fabrique destinée à produire les matériaux en terre crue nécessaires. Sera-t-elle bientôt en activité ?

Paul-Emmanuel Loiret : Le chantier de la fabrique de Sevran est lancé, et la présidente de la Région Île-de-France doit venir poser la première pierre prochainement. Dans moins d’un an cette installation sera en mesure de produire 10 000 tonnes de matériaux par an, offrant ainsi la possibilité d’alimenter les chantiers de 300 ou 400 logements. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
39    01 02 03
4004 05 06 07 08 09 10
4111 12 13 14 15 16 17
4218 19 20 21 22 23 24
4325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…