Trois expositions autour de la synthèse des arts

Rédigé par Léo FIGUET
Publié le 18/11/2021

© Centre Pompidou, MNAM-CCI - Bertrand Prévost

Article paru dans d'A n°294

Alors que la collection d’architecture du Centre Pompidou fêtera ses 30 ans en 2022, les quatre expositions de cet automne permettent de mesurer toute sa richesse. Elles sont, comme c’est souvent le cas pour les expositions d’architecture, réalisées uniquement à partir des collections du musée. Surtout, elles poursuivent l’ambition des conservateurs : montrer les liens entre l’architecture et les arts visuels, sans pour autant prétendre qu’elle en est un. En ce sens, les salles dédiées à Paul Nelson, Carlos Raúl Villanueva et Le Corbusier en sont le parfait exemple. Les trois architectes modernes ayant tous, au cours de leurs carrières, appelé à une synthèse des arts majeurs.

Le Corbusier : sa production intensive et son aura internationale attirent à chaque apparition son lot de visiteurs. Cette année, l’accrochage présente une anthologie des projets de l’architecte, réalisée en partenariat avec la Fondation Le Corbusier ; une chrestomathie incluant la Cité radieuse, Le Modulor, Notre-Dame de Ronchamp ou Ubu IV. Il s’agit tant d’œuvres picturales qu’architecturales afin de ne plus considérer Le Corbusier comme un simple architecte moderniste mais comme un artiste total, en même temps peintre, sculpteur, architecte, dessinateur, constructeur, acousticien. Ses projets deviennent des œuvres d’art totales (Gesamtkunstwerk) : Le Modulor main levée est à la fois une œuvre picturale et architecturale tandis que Notre-Dame de Ronchamp hybride architecture, peinture et sculpture.

 

(...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

L’architecture ou l’art de transformer le réel Publié le 10/12/2022

Et si nous partions de l’idée, ou plutôt prenions le pari, que ce tout jeune XXIe siècle, à pe… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. Par Philippe Prost Publié le 19/10/2022

Si hier encore, à la fin du XXe siècle, patrimoine rimait avec vieilles pierres et monuments hist… [...]

Exposition : Le double pouvoir de l’architecte et l’habitant Publié le 05/09/2022

Dirigé depuis avril 2021 par Fabrizio Gallanti, le centre d’architecture arc en rêve laisse pe… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. (7/9) « Re » comme leitmotiv Publié le 05/09/2022

À la charnière des années 1970 et 1980, alors que fonctionnalisme et style international sont … [...]

Vingt ans pour un bouleversement Publié le 29/06/2022

Sélectionner vingt architectures parmi des milliers d’autres, c’est générer plus de frustr… [...]

Vingt architectures entre singularité et exemplarité Publié le 28/06/2022

Les palmarès sont toujours pris entre deux impératifs contradictoires : couronner l’exception … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
52      01
0102 03 04 05 06 07 08
0209 10 11 12 13 14 15
0316 17 18 19 20 21 22
0423 24 25 26 27 28 29
0530 31      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…