Un colibri au pays d’Airbus

Rédigé par Stéphane BERTHIER
Publié le 15/11/2019

Dossier réalisé par Stéphane BERTHIER
Dossier publié dans le d'A n°276

Le pôle culturel de Cornebarrieu conçu par Philippe Madec est situé tout près de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Tant à l’échelle du paysage que de ses matériaux, c’est un remarquable exemple d’architecture écologique. À la manière du colibri de Pierre Rabhi, l’architecte « fait sa part », dans le contexte ultra-carboné d’une aire suburbaine dédiée à l’industrie aéronautique. 

L’édifice se tient sur la rive gauche de l’Aussonnelle, affluent de la Garonne, à mi-distance de la colline du bourg ancien et d’un coteau qui accueille un écoquartier dessiné par les ateliers Obras, Fortier et Desvigne. Situé dans le creux du vallon, en zone inondable, le pôle culturel est légèrement décollé du sol, pour échapper aux crues. Il s’aligne à l’ouest sur une ligne de digue qui le protège d’un vaste plan d’eau paysager (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…