Un toit commun pour Rotor + Rotor DC

Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 14/04/2017

Le collectif belge Rotor, et son antenne dédiée à la récupération de matériaux Rotor DC, ont trouvé siège commun. Dans les murs de l’ancienne chocolaterie Leonidas d’Anderlecht (Belgique), les deux entités s’installent pour créer un lieu hybride, entre magasin, dépôt, ateliers et bureaux. Le “magasin et camp de base” Rotor, qui manquait jusque-là pour le fonctionnement optimal de ce projet pluriel, sera inauguré le 22 Avril.

Fondé en 2005, Rotor est un collectif d’acteurs divers fédérés autour d’un intêret commun pour la matière concrète. Ils conçoivent des projets architecturaux et des objets de design, théorisent leurs positions critiques, écrivent, exposent, organisent conférences et workshops autour d’un credo : celui du réemploi d’éléments de construction, dans un souci éco-responsable. On ne parle pas ici de recyclage (un appauvrissement mécanique, fonctionnel et esthétique du matériau selon Rotor) mais bien de collecte, revalorisation et réutilisation.

 

Au-delà de la volonté de s’insérer dans ce cercle vertueux en tant que concepteurs, Rotor en a fait une véritable activité. Rotor Deconstruction/Consulting, ou Rotor DC, prend en charge le démantèlement et la vente de matériaux de construction réutilisables, provenant de projets en transformation ou démolis.  Des éléments génériques tels que des portes, menuiseries, plafonds tendus, luminaires etc., tout comme des pièces uniques, y gagnent une seconde vie. D’abord un «spin-off» de Rotor (à l’instar des dérivés de séries télévisées à succès), Rotor DC est maintenant une entreprise à part entière et un organe de conseil dans son champ d’expertise.

 

Bien que chacun ait sa légitimité propre, Rotor et Rotor DC s’enrichissent réciproquement. Rotor DC gère la totalité de la chaîne de réutilisation et constitue une matériauthèque aux projets construits de Rotor. Ce dernier fait office de laboratoire qui met à l’épreuve le processus de récupération/réutilisation, en termes constructifs, écologiques, économiques, juridiques. Il est donc compréhensible que les deux organes soient réunis sous un même toit.

 

Le « store/basecamp Rotor DC + Rotor » s’installe dans l’univers industriel d’une ancienne usine de chocolats. Le lieu formalise enfin le fonctionnement complémentaire des deux organisations. Sur 2400m2, il accueille un grand entrepôt pour les matériaux, un atelier de reconditionnement, un showroom de vente, des bureaux et des espaces de vie et de réunion partagés.

 

L’aménagement a évidemment été effectué à partir de matériaux récupérés par Rotor DC : le plafond suspendu d’un chantier bruxellois, une cuisine industrielle sauvée de la démolition. Ce véritable centre de l’économie circulaire, ouvert à tous, se veut une illustration convaincante de la démarche éthique du collectif. L’occupation de l’usine est temporaire et dans 5 ans, les éléments constituants ce nouveau projet seront à nouveau démantelés et réinterprétés ailleurs, perpétuant la dynamique Rotor.

 

Retrouvez le dossier parcours consacré à Rotor dans notre d’a n°196.

Les articles récents dans Actus brèves

CONFÉRENCE CYCLE TERRE : une nouvelle vie pour la terre issue des chantiers du Grand Paris Publié le 19/09/2018

« Cycle terre » donne une conférence jeudi 27 septembre à 19 h au Pavillon de… [...]

Philippines : les Architectes de l’urgence constatent un lourd bilan humain et matériel Publié le 17/09/2018

Ce week-end du 15 et 16 septembre a été dévastateur pour les Philippines. Le typhon Mangkhut a… [...]

Forum d’architecture et d’urbanisme à Toulouse : « la métropole de demain » Publié le 14/09/2018

Toulouse annonce la 1ère édition de son Forum d’architecture et d’urbanisme. Le 12 octobre… [...]

Journées européennes du patrimoine : à la redécouverte de la modernité Publié le 13/09/2018

Le patrimoine européen est à l’honneur dans le cadre des 35èmes « Journées… [...]

Cinearchi : le premier site internet dédié au film d’architecture voit le jour Publié le 12/09/2018

Initié par le Réseau des maisons de l’architecture, le premier site de documentation… [...]

L’association caritative de Brad Pitt en plein procès Publié le 11/09/2018

« Make it Right New Orleans», fondée en 2006 par Brad Pitt, est au cœur de la… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
35     01 02
3603 04 05 06 07 08 09
3710 11 12 13 14 15 16
3817 18 19 20 21 22 23
3924 25 26 27 28 29 30

> Questions pro

Loi ELAN: Les jeunes architectes se mobilisent

Face aux incertitudes sur l’exercice de la profession et aux débats parlementaires sur la loi Elan, de jeunes architectes ont engagé une…

Architecte de copropriété, une piste à ne pas négliger

Les architectes se tournent parfois vers des activités considérées comme marginales, soit par goût, soit par défaut de commande traditionnelle.…

Une nouvelle boîte à outils pour reconquérir le chantier

Proie d’un arsenal administratif pléthorique, le chantier deviendrait-il pour l’architecte le lieu de tous les dangers ? En mettant en…