Une exposition d’architecture, pour quoi faire ?

Rédigé par Valéry DIDELON
Publié le 01/07/2014

Vue de l'exosition © BTA

Article paru dans d'A n°228

Du 30 avril au 28 juillet 2014, le Centre Pompidou consacre une rétrospective à Bernard Tschumi. Si l’exposition rend un hommage appuyé à l’architecte franco-suisse basé à New York et Paris, elle peine cependant à éclairer comme elle le prétend les rapports entre théorie et pratique en architecture.

« Bernard Tschumi a fait de la "matérialisation des concepts" sa marque de fabrique. Il s’en trouve aujourd’hui à l’évidence prisonnier, sans paradoxalement échapper en bout de course au formalisme dont il prétend se démarquer. »

Faisant preuve d’une saine réflexivité, le Centre Pompidou accueillait au début de l’année un colloque intitulé, Exposer l’architecture : espace discursif, espace scénographique. Les débats étaient de bonne tenue et portaient sur les moyens et plus encore sur les finalités des expositions dédiées à l’architecture, qu’elles soient monographiques ou thématiques. Quelques mois plus tard, la rétrospective consacrée par l’institution parisienne à l’architecte franco-suisse Bernard Tschumi se présente comme une nouvelle occasion de se demander à quoi sert une exposition d’architecture.

La réponse dépend évidemment du point de vue depuis lequel on se place : celui de l’exposé, de l’exposant ou du public. (...)


Lisez la suite de cet article dans : N° 228 - Juillet 2014

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Exposition : Le double pouvoir de l’architecte et l’habitant Publié le 05/09/2022

Dirigé depuis avril 2021 par Fabrizio Gallanti, le centre d’architecture arc en rêve laisse pe… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. (7/9) « Re » comme leitmotiv Publié le 05/09/2022

À la charnière des années 1970 et 1980, alors que fonctionnalisme et style international sont … [...]

Vingt ans pour un bouleversement Publié le 29/06/2022

Sélectionner vingt architectures parmi des milliers d’autres, c’est générer plus de frustr… [...]

Vingt architectures entre singularité et exemplarité Publié le 28/06/2022

Les palmarès sont toujours pris entre deux impératifs contradictoires : couronner l’exception … [...]

Une anamorphose éloquente Publié le 27/06/2022

De quelle situation la vingtaine de réalisations jugées les plus remarquables des vingt derniè… [...]

Étoiles et lucioles Publié le 26/06/2022

En miroir des édifices et architectes qu’il distingue, ce palmarès des « Vingt architectures … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
39     01 02
4003 04 05 06 07 08 09
4110 11 12 13 14 15 16
4217 18 19 20 21 22 23
4324 25 26 27 28 29 30
4431       

> Questions pro

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…