Vers une nouvelle architecture africaine. Francis Kéré à Arc en rêve

Rédigé par Murielle TEGUEL
Publié le 22/01/2013

« Je voulais aider mon village à se développer. Mais je souhaitais offrir à la communauté bien plus que de l'argent », « Pour survivre, mon village doit se développer. Pour y parvenir l'éducation est primordiale (…) les besoins fondamentaux de mes concitoyens ont toujours guidé mon travail » C'est à travers son architecture que Francis Diébédo Kéré choisit d'apporter sa contribution, en travaillant avec la population, à la construction de maisons, d'écoles ou encore de bibliothèques à partir de matériaux locaux. En Afrique, bien plus qu'en Europe, la terre est souvent considérée comme un matériau de construction réservé aux pauvres. 

Aujourd'hui pourtant, des architectes redonnent toute leur légitimité à ces techniques constructives. Francis Diébédo Kéré propose d'en redécouvrir toutes les possibilités. Alors que la production africaine n'est presque toujours qu'une mauvaise imitation des codes occidentaux, il apporte une alternative, en se réappropriant les savoirs de l'architecture vernaculaire. Il invente une nouvelle manière de construire «à l'africaine» qui ne relève plus du mimétisme mais d'une ré-interprétation des architectures occidentales-'hésitant pas par exemple à construire en métal en zone sahélienne-. La force du travail de Francis Kéré est d'avoir démontré qu'il est possible de réaliser des bâtiments modernes en terre, grâce aux méthodes de construction locales, donc peu couteuses et facilement reproductible. L'exposition Bridging the gap/jeter un pont au centre Arc en rêve de Bordeaux, sera l'occasion d'aller à la rencontre d'un architecte dont la détermination à changer la donne force l'admiration.


.Exposition Bridging the gap/Jerer un pont, Centre Arc en rêve Bordeaux, jusqu'au 28 avril 2013.

Prolongée jusqu'au 19 mai 2013 ! 


A propos de Francis Diébédo Kéré lire aussi sur darchitectures.com

L'identité au barycentre du développement durable? par Marc Armengaud

Centre de l'architecture en terre à Mopti, Mali par Christophe Bouleau


Les articles récents dans Actus brèves

Les fantasmes modernistes de Shanon Bool au CCC Publié le 18/03/2019

Le Centre culturel canadien à Paris présente la première exposition monographique consacrée à … [...]

La TINY [BAU]HAUS, en tournée pédagogique Publié le 18/03/2019

Première étape de l’exposition itinérante pour le centenaire du Bauhaus à Paris, du 19 mars au… [...]

ALA pour le Learning center de l’Université Lyon 2 Publié le 13/03/2019

Le groupement mené par les finlandais ALA, associés à l’architecte Nicolas Favet, les… [...]

Deux tours en une : 51 N4E et l’AUC pour le ZIN de Bruxelles Publié le 13/03/2019

Bruxelles aussi rafraîchit ses monolithes noirs. Les agences bruxelloises 51N4E et Jaspers-Eyers,… [...]

Bruneseau : Un Nouvel R déjà entendu Publié le 12/03/2019

Le Pavillon de l'Arsenal a présenté lundi soir, le groupe Nouvel R, lauréat de l’appel à… [...]

Stefano Boeri au CAUE Rhône métropole Publié le 11/03/2019

Depuis le 29 janvier et jusqu'au 13 avril 2019, l’exposition « Forêts verticales et métropoles… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…