Vides conciliateurs. Tribunal d’instance et conseil de prud’hommes, Montmorency

Architecte : Dominique Coulon
Rédigé par Rafaël MAGROU
Publié le 10/11/2014

Le nouveau tribunal d’instance et conseil des prud’hommes de Montmorency instaure un dialogue respectueux avec les maisons en pierre de meulière et les constructions plus récentes. Savamment équilibré par l’architecte Dominique Coulon, il assoit dans l’espace public un volume dont la maîtrise résulte du jeu de contrebalancement de pleins et de vides. Les variations de matière suivent les qualités de lumière et engagent à pénétrer au cœur de ce programme a priori austère. Le programme se développe en une spirale rythmée d’un savant jeu de lumières qui lui octroie une dimension plus conviviale.


Dès l’entrée de ville depuis Enghien-les-Bains, le palais de Justice présente un volume aveugle texturé de lits horizontaux de briques anthracite coulissant avec un moucharabieh en briques blanches. (...)



Maîtrise d’ouvrage : ministère de la Justice ; Mandataire du Maître d’Ouvrage : Agence Publique pour l’Immobilier de la Justice
Maîtrise d’œuvre : Dominique Coulon et associés, Architectes
BET structure : Batiserf
BET Fluides : G. Jost
Économiste : E3 Économie
Paysagiste : Bruno Kubler
Acousticien : ESP
Entreprise générale : SNRB
Programme : deux salles d’audience publique (100 m² et 80 m²), bureaux pour le tribunal d’instance (au 1er) et le conseil de prud’hommes (au 2e), locaux communs aux deux juridictions : salles d’archives, bibliothèque, salle de détente, hall d’accueil, locaux techniques
Surface : SHON, 2110 m² - SU, 1234 m² (hors locaux techniques)
Coût : 4 367 100 euros HT
Calendrier : études, 2007 ; livraison : septembre 2013


Lisez la suite de cet article dans : N° 231 - Novembre 2014

Tribunal d’instance et conseil de prud’hommes, Montmorency<br/> Crédit photo : ROMERO-UZEDA David Tribunal d’instance et conseil de prud’hommes, Montmorency<br/> Crédit photo : MIARA Patrick Tribunal d’instance et conseil de prud’hommes, Montmorency<br/> Crédit photo : dr -

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

(1/20) un roseau pensant : le Lieu unique, reconversion des anciennes biscuiteries Lu en scène nationale de Nantes / 2000 Publié le 05/07/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de Nantes ; Jean-Marc Ayrault (maire)Maîtres d'oeuvres : Atel… [...]

(2/20) Puissance plastique : le palais de justice de Nantes / 2000 Publié le 04/07/2022

Maîtres d'ouvrages : Ministère de la Justice, Délégation générale au programme pluri… [...]

(3/20) L’architecture au présent : logements sociaux rue des Suisses, Paris 14e / 2000 Publié le 03/07/2022

Maîtres d'ouvrages : Régie immobilière de la Ville de Paris Maîtres d'oeuvres : … [...]

(4/20) Non-musée : palais de Tokyo / 2002 Publié le 02/07/2022

Maîtres d'ouvrages : Ministère de la Culture, délégation aux Arts plastiques Maîtr… [...]

(5/20) Dialogue, empathie et intégrité : Centre National de la Danse à Pantin / 2004 Publié le 01/07/2022

Maîtres d'ouvrages : Ministère de la Culture Maîtres d'oeuvres : Antoinette Robai… [...]

(6/20) Le monastère de Solan : architecture de garde à la Bastide-d’Engras / 2006 Publié le 30/06/2022

Maîtres d'ouvrages : Communauté religieuse de SolanMaîtres d'oeuvres : Gilles Perraudi… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…