(1/3) Au prisme de la pierre

Rédigé par Stéphane BERTHIER
Publié le 24/02/2022

Façade ondulée en pierre massive, chai Delas, Tain-l’Hermitage, vues extérieures et intérieures, Carl Fredrik Svenstedt architecte

Dossier réalisé par Stéphane BERTHIER
Dossier publié dans le d'A n°296

Ce qui est curieux, ce n’est pas que l’on construise en pierre aujourd’hui, mais que l’on ait cessé de le faire depuis une cinquantaine d’années. Certes, les années 1980 et les années 1990 nous ont fait découvrir la douteuse technique de la pierre agrafée, dont témoignent encore quelques bâtiments sous filets de protection. Cependant, nous assistons bel et bien à un renouveau du matériau, avec des mises en œuvre allant de la construction en pierre massive au parement autoporteur, après quelques décennies d’absence.

Malgré Auguste Perret et son « béton plus beau que [leurs] pierre[s] », la filière de la construction en pierre a connu la prospérité au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Des efforts de financements publics importants avaient alors soutenu (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…