Architectes-promoteurs, un mariage délicat

Rédigé par Cyrille VÉRAN
Publié le 05/09/2019

Dossier réalisé par Cyrille VÉRAN
Dossier publié dans le d'A n°274 La commande privée de logements aurait-elle généré un système corrosif dans lequel les architectes se retrouvent corsetés ? Nombreux le pensent et ne cachent pas leur inquiétude. D’autres prennent plus de précautions, voyant dans le monde de la promotion immobilière un milieu qui serait plus diversifié qu’on ne le croit. Dans tous les cas, certains promoteurs tiennent à développer leur image de marque et sont prêts à initier des opérations innovantes pour se distinguer. Un affichage qui cache la forêt d’une production nivelée par le bas… le patrimoine de demain.

Bon gré mal gré, les architectes sont désormais tenus d’œuvrer avec les promoteurs, devenus incontournables dans la production du cadre bâti et du logement en particulier. Un carnet de commandes qu’ils doivent honorer pour continuer à subsister, mais qui donne le sentiment à certains, élevés dans la culture de la loi MOP, de se voir dépossédés de la mission d’intérêt général énoncée dans la loi sur l’architecture. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
44    01 02 03
4504 05 06 07 08 09 10
4611 12 13 14 15 16 17
4718 19 20 21 22 23 24
4825 26 27 28 29 30  

> Questions pro

Assistance à maîtrise d’ouvrage : l’hypertrophie des équipes est-elle nécessaire ?

Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO), maître d’ouvrage délégué (MOD), bataillon de conseillers…, la maîtrise d’ouvrage s’évertue …

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…