D'A LAB - RE_USED IN SITU

Rédigé par Xiral SEGARD
Publié le 04/05/2020

Granito de différentes densités et couleurs

Article paru dans le d'A n°280

Sous l’impulsion des interrogations lancées par l’ère anthropocène, proposer de nouveaux modes de transformation des déblais serait une alternative à la tabula rasa et à la stricte restauration. La doctorante de l’EnsadLab Anna Saint-Pierre travaille sur cette question : « Les gravats en héritage, ou comment le réemploi in situ des matériaux de démolition peut permettre de parler de la mémoire d’un lieu ». Intégrée au sein de l’agence d’architecture SCAU pour développer son projet, la designer peut ainsi expérimenter et proposer en grandeur nature des procédés de réemploi des matériaux à travers le design. Cette étude de valorisation et de conservation s’inscrit dans des projets concrets et complets prenant en compte les normes et les réglementations du BTP.

 

@annasaintpierre

<www.scau.com>

<www.ensadlab.fr>

Projet granito

Sur le chantier de réhabilitation Fresk (projet SCAU, 2019-2021) 2 000 m2 de pierre de façade ont été déposés à Issy-les-Moulineaux. (...) Ce gisement comprend du granite gris celtique et du granite bleu de Lanhélin. Avec ce chantier-carrière à ciel ouvert, Anna Saint-Pierre a développé un protocole de mise en œuvre in situ pour la réalisation de revêtements de sol constitués, chargés et colorés avec des pierres excavées sur site. Tout d’abord il a fallu récupérer quelques dalles en granite, pour ensuite les concasser afin de comprendre comment elles réagissaient au fractionnement. « Dans un deuxième temps, après avoir tamisé et trié les granulats obtenus, nous avons travaillé avec l’entreprise Mineral Product sur la composition d’échantillons, en faisant varier différents paramètres : la granulométrie des grains, leur densité, leurs proportions ainsi que la couleur du liant. » Le périmètre de re-fabrication pourrait être étendu plus généralement aux matières minérales, à condition de s’adapter à celles-ci en tenant compte de sa composition, de son comportement, de ses réactions chimiques, de sa forme et de sa mise en œuvre.


Textiliser la matière

Sur le chantier de réhabilitation du projet Les Petites Affiches, rue Montesquieu (projet SCAU, 2017-2019), la designer dispose de 111,39 kg de déblais pour sa recherche expérimentale de réemplois, recyclages et autres formules de récupérations innovantes. Ici, les fragments de brique sont porphyrisés et tamisés pour atteindre la finesse granulométrique du pigment, puis mélangés à un liant. L’encre obtenue, chargée de la matière, est alors sérigraphiée sur un textile. La brique réduite en débris a pris la forme d’un tissu dont les motifs évoquent une marqueterie de marbre.



Gabion et granito au C.A.S.H Nanterre (projet SCAU, 2024)

Pour ce projet de restructuration urbaine, le réemploi et le recyclage permettent d’actualiser et de pérenniser la mémoire des bâtiments démolis en élevant les nouveaux bâtiments à partir de la matière des anciens. Dans ce but, les matériaux issus de la déconstruction de l’existant (meulières, pierres de taille, moellons, zinc et tuiles plates) sont utilisés et expérimentés par la designer Anna Saint-Pierre pour créer des éléments de façade des futurs logements en gabion et des dalles de sols en granito.

 

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

D'A LAB : Playfully

À l’image d’un monde protéiforme, une…

DOSSIER TECHNIQUE :…

Tandis que le …

À BIBRACTE, LE GÉNIE DE…

Concepteur de…

D'A LAB : L’Impression…

Fondé en 2019, le studio de design Z-zéro a…

DOSSIER TECHNIQUE :…

L’époque n’est pas aux effets de rupture,…

PRODUITS UTILES : Moderne…

C’est un monument du design made in France,…

PRODUITS UTILES : De noirs…

Depuis Carboris lancée en 2017, Mocopinus a…

PRODUITS UTILES : Non…

Le fabricant italien de robinetterie haut de…

D'A LAB : Projet Alga :…

La prolifération anormale depuis plusieurs…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Points de vue / Expos
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Innovations
>> Questions pro
>> Feuilleton
>> Design
>> Techniques

Les articles récents dans Les produits de la rédaction

D'A LAB : Playfully Publié le 16/11/2021

À l’image d’un monde protéiforme, une nouvelle génération de designers tout juste… [...]

DOSSIER TECHNIQUE : Façades de bureaux, le temps de l'ouverture Publié le 16/11/2021

Tandis que le télétravail tend à s’imposer sur le long terme,… [...]

À BIBRACTE, LE GÉNIE DE PAUL ANDREU Publié le 16/11/2021

Concepteur de nombreux ouvrages aéroportuaires dans le monde… [...]

D'A LAB : L’Impression 3D mise à plat Publié le 18/10/2021

Fondé en 2019, le studio de design Z-zéro a imaginé un nouveau concept d’impression 3D.… [...]

DOSSIER TECHNIQUE : Évolutions et mutations de la façade Publié le 18/10/2021

L’époque n’est pas aux effets de rupture, mais elle est marquée par des mutations notoires.… [...]

PRODUITS UTILES : Moderne éternel, l’héritage de Dominique Imbert Publié le 18/10/2021

C’est un monument du design made in France, dessiné en 1968 par Dominique Imbert, père … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
48  01 02 03 04 05
4906 07 08 09 10 11 12
5013 14 15 16 17 18 19
5120 21 22 23 24 25 26
5227 28 29 30 31   

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…