Médiathèque de Frontignan - Tautem & bmc2

Architecte : Tautem & bmc2
Rédigé par les architectes
Publié le 19/01/2017

La médiathèque entend par une présence forte mais sans ostentation assurer sa place d’équipement emblématique dans le nouveau quartier des Pielles, reconversion d’une friche industrielle, au bord de l’étang de Thau sur le territoire de Frontignan.


Nous avons cherché à constituer une minéralité massive lumineuse et fraîche l’été, fondamentalement adaptée au climat et à la lumière merveilleuse mais violente du sud et dans le même temps, un outil aimable et pédagogique à destination du public et du personnel qui l’anime, beau, pratique, modifiable, pérenne.


Cette masse minérale est donc recreusée pour pouvoir l’illuminer, la ventiler et l’habiter confortablement. Il y a pour cela des vides intérieurs, une « boite à lumière » en partie centrale, des terrasses incluses dont celle du personnel avec la vue sur le massif de la Gardiole, et celle en belvédère sur la place publique qui prolonge la grande salle de lecture du dernier niveau face à l’horizon remarquable.


La façade est particulièrement épaisse, 100 cm au total.

Elle est constituée pour 40 cm d’un double mur avec une isolation incorporée et d’une épaisseur de 60 cm donnée alternativement à l’habitabilité intérieure (rayonnage, placard, assise et gaines techniques) ou bien reprise par l’extérieur pour constituer des embrasures profondes et protectrices.


Le positionnement des menuiseries est mené avec attention sur chacune des faces de l’édifice et détermine l’écriture architecturale. Le plan de vitrage peut être au nu extérieur, c’est la cas des bureaux au nord, ou bien s’enfoncer et pivoter pour échapper aux rayons intempestifs, c’est la cas des façades sud et ouest, ou bien encore quitter cette épaisseur de 100 cm pour se déployer à l’intérieur et inclure des terrasses à l’abri de claustras qui sont autant de lanternes éclairantes des salles de lecture.


La médiathèque occupe en plan, la totalité de son foncier. Elle s’organise sur un sous-sol et trois niveaux publics, sur un principe de plan libre avec des planchers - caissons et quelques «points structurants » (sanitaires, ascenseur..) ; l’espace ainsi donné est fluide et lumineux et son aménagement réversible.


Au rez de chaussée, le hall est distributif d’un auditorium de 100 places, d’un espace presse et de la ludothèque.

Le 1° étage est dédié à la musique, au cinéma, aux multimédias ainsi qu’aux bureaux du personnel

Le 2° étage est dédié à la recherche/documentation, à la fiction et au roman noir.

Le quatrième niveau, celui de la toiture est un étage à part entière avec ses rehausses assumées et bien construites pour les locaux techniques et les prises de lumières naturelle.


Le projet utilise deux matériaux principaux:


Le béton banché des façades, blanc ocre, rayé par le coffrage de planchettes; il reprend la teinte sable du sol et des murs existants du quartier des Pielles fusionnant ainsi l’édifice avec son environnement. Ce béton construit également l’atmosphère intérieure très minérale avec les objets pleins, les planchers caissons, les escaliers et les chapes des sols. Les matériaux d’absorption sont escamotés et peu présents.


Le bois sombre. Parfois en aplat pour les panneautages et les étagères contenues dans l’épaisseur des façades, parfois simples montants des menuiseries extérieures et des cloisons vitrées intérieures, ce bois constitue à l’intérieur une maille sombre sur lequel l’œil ne s’arrête pas dans son cheminement vers la vue et la lumière.


Le projet sera certifié HQE (haute qualité environnementale) et BBC (bâtiment basse consommation) Effinergie, augmenté du label BDM (bâtiments durables méditerranéens).



Programme : Médiathèque, ludothèque, auditorium, parking
Maîtres d'ouvrages : THAU AGGLO
Maîtres d'oeuvres : Tautem architecture, architecte mandataire, et bmc2 (Arnaud Bical et Laurent Courcier) architectes
Surface SHON : 2 241m2 + 650 m2 de parking en sous sol
Cout : 5,5 M€ HT
Date de livraison : 2014

Médiathèque de Frontignan - Tautem & bmc2<br/> Crédit photo : dr - Plan du RDC<br/> Crédit photo : dr - Plan R+1<br/> Crédit photo : dr - Plan R+2<br/> Crédit photo : dr - Façade est<br/> Crédit photo : dr - Façade sud<br/> Crédit photo : dr - Terrasse principale de lecture<br/> Crédit photo : dr - Salle de lecture<br/> Crédit photo : dr - Vue d'une terrasse intérieure<br/> Crédit photo : dr -

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

Extension et rénovation partielle d'une maison familiale à Mantes-la-Jolie Publié le 16/12/2022

Maîtres d'ouvrages : privéeMaîtres d'oeuvres : Bérénice Curt Architecture, co-traitants : … [...]

Le Majestic - Scène de Montereau Publié le 23/11/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de Montereau-Fault-YonneMaîtres d'oeuvres : Atelier Novembre … [...]

CasArts - Grand Théâtre de Casablanca Publié le 23/06/2022

Maîtres d'ouvrages : Casablanca Aménagement S.A. / Egis Bâtiments InternationalMaîtres d'oeuvres… [...]

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…