Partie prenante

Architecte : Charles-Henri Tachon
Rédigé par Soline NIVET
Publié le 31/03/2020

Deux projets de logements récemment livrés à Paris par Charles-Henri Tachon nous invitent à en regarder attentivement les dessins : en plans comme en façade, ils investissent le travail géométrique comme la matrice première de toute architecture de l’habitation.


L’énoncé de ce deuxième projet confié à Charles-Henri Tachon est tout autre. Inséré dans la ZAC qui transforme en logements l’ancienne caserne de Reuilly, dans le 12e arrondissement, son gabarit extérieur était prédéfini par les architectes urbanistes de l’agence h2o. Au seuil de l’ancienne place d’armes devenue square, et dépourvu de tout mitoyen, il constitue une sorte de nouveau pavillon d’entrée, à l’articulation entre la rue de Chaligny et le cœur de l’îlot. L’occasion est rare à Paris de travailler sur ce type de gabarit en plot – peu épais et à plan carré – bénéficiant de quatre orientations ; aussi fallait-il s’en saisir depuis l’intérieur, comme depuis l’extérieur.

La façade, avec ses ouvertures et ses vues, sert ainsi de fil (rouge !) pour déployer une distribution intérieure en enfilade de pièce en pièce. Un hommage aux dispositifs haussmanniens permis par l’assentiment de la maîtrise d’ouvrage à sortir des conventions habituelles du logement social.

Les couloirs sont ainsi réduits au minimum : chaque pièce dispose d’une double entrée et l’une des chambres est aussi commandée par la cuisine. Cette disposition, qui décuple la sensation d’espace et de profondeur lorsque toutes les portes coulissantes sont ouvertes, est amplifiée par le statut des pièces extérieures dévolues aux loggias sur rue au sud-ouest. À l’est, des ouvertures biaises en oriels permettent d’échapper aux contraintes du prospect sur les vues principales.

 

Le réglage patient du dessin

La lecture des plans de ces logements procure un plaisir aussi communicatif qu’il est devenu rare : celui du réglage patient et généreux du dessin, de l’ajustement des géométries entre elles, de l’attention aux alignements et aux épaisseurs, qui fonde l’ontologie de l’architecture et peut-être son éthique lorsqu’elle porte sur le logement social.

D’un autre ordre, le dessin des façades est tout aussi subtil : une grille structurelle régulière de béton, dont la géométrie est enrichie de la variation des nus qui régissent ses lignes horizontales (débords, bandeaux) et verticales (trumeaux, remplissages).

La teinture en rouge du béton dans sa masse affirme l’autonomie de ce bâtiment au regard de la grande composition dans laquelle il prend place, tout en rendant hommage à l’éclectisme ordinaire d’un paysage dont il est désormais partie prenante.



Maîtres d'ouvrages : Paris Habitat OPH
Maîtres d'oeuvres : Charles-Henri Tachon, architecte mandataire avec Julien Colom

BET : ALTO Ingénierie (fluides), EVP Ingénierie (structure)

Économiste : VPEAS

SPS : Présents

Bureau de contrôle : Risk Control

Certifications : Plan Climat Paris, H&E, Qualitel

Surface SHON : 1 640 m2 SDP

Coût : 3 131 000 euros HT
Date de livraison : septembre 2019 

Façade ouest sur la rue de Chaligny<br/> Crédit photo : Bretin Gilles Pignon latéral et façade sur l'intérieur d'îlot<br/> Crédit photo : Bretin Gilles La loggia constitue une pièce supplémentaire dont la façade équivaut à celle d'une chambre<br/> Crédit photo : Bretin Gilles Contrechamp depuis la loggia vers la cuisine, la vue traverse tout l'appartement d'est en ouest<br/> Crédit photo : Bretin Gilles

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

Une sobriété monumentale : Crèche de 24 berceaux au sein du Palais de l'Alma Publié le 12/12/2022

À la demande de la présidence de la République, une crèche anciennement située rue de l’Élys… [...]

Le temps retrouvé : 18 logements sociaux au Raincy, Seine-Saint-Denis Publié le 01/12/2022

Maîtres d'ouvrages : Immobilière 3GMaîtres d'oeuvres : Barrault PressaccoEntreprises :… [...]

A l'ombre des livres : Médiathèque Charles-Nègre, Grasse Publié le 01/12/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de GrasseMaîtres d'oeuvres : Ivry Serres (avec Benjamin Vassi… [...]

Le cru et le cuit : Groupe scolaire Thomas-Pesquet, Villepreux (78) Publié le 30/11/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de VillepreuxMaîtres d'oeuvres : Serge Joly et Paul-Emmanuel … [...]

Bunker muséologie Publié le 21/10/2022

Maîtres d'ouvrages : Bayeux Intercom (maîtrise d’ouvrage déléguée pour Bayeux Intercom, … [...]

Unpacking my library Publié le 20/10/2022

Maîtres d'ouvrages : ministère de la Culture et de la Communication, ministère de l’Éduc… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
52      01
0102 03 04 05 06 07 08
0209 10 11 12 13 14 15
0316 17 18 19 20 21 22
0423 24 25 26 27 28 29
0530 31      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…