Sanctuaire - Musée du Débarquement, Arromanches-les-Bains (14)

Architecte : Projectiles
Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 04/07/2024

À l’emplacement d’un parking et d’un bâtiment sans qualité qui abritait des maquettes et des souvenirs de la construction du port artificiel d’Arromanches-les-Bains se dresse aujourd’hui, comme un temple, le nouveau musée du Débarquement. Il permet aux visiteurs de voir d’un autre œil les énormes blocs de béton qui émergent à marée basse, derniers témoins muets de cette épopée…

Arromanches-les-Bains est sans doute un des lieux les plus émouvants du Débarquement de juin 1944. C’est dans cette baie formant une cale naturelle descendant en pente douce vers l’eau que les Alliés ont assemblé en une semaine un port préfabriqué et provisoire mais immédiatement opérationnel pour acheminer la logistique nécessaire à l’avancée des troupes engagées dans la bataille de Normandie. D’énormes caissons flottants en béton de plus de 6 000 tonnes ont été remorqués dès le 7 juin depuis les côtes anglaises vers la plage. Là, leurs vannes ont été ouvertes pour qu’ils coulent et touchent le fond marin de manière à créer une digue brise-lame, une opération accomplie sous un brouillard artificiel trompant la vigilance de l’ennemi. Dans cette zone protégée formant un demi-cercle d’environ 2,5 kilomètres de diamètre ont ensuite été arrimés des pontons, coulissant sur leurs pilotis pour répondre au va-et-vient des marées, qui permettaient aux navires d’accoster et de débarquer leur cargaison. Tanks, jeeps, camions, canons rejoignaient ensuite la terre ferme au moyen de ponts fixés sur des flotteurs.

Ce qui frappe d’emblée encore aujourd’hui dans ce paysage ruiné, ce sont ses dimensions… Tout est grand ! La largeur du port, les flotteurs recouverts d’algues et de coquillages échoués sur la plage, les caissons dont les



[ Maître d’ouvrage : commune d’Arromanches-les-Bains

Maîtres d’œuvre : Projectiles (Daniel Mészáros, Reza Azard et Hervé Bouttet associés) et Lucie Leblanc, Colas Saint Martin (chefs de projet)

Paysagiste : Emma Blanc

BET : TPFi (TCE), BMF Conseil (économie), Altia (acoustique), Abraxas (éclairage), WA75 (signalétique)

Surface (SHON) : 2 200 m2

Coût : 8,5 millions d’euros HT

Calendrier : concours, juillet 2019 ; première phase, avril 2021-mars 2023 ; deuxième phase : avril 2023-février 2024 ]


 © Antoine Cardi   © Antoine Cardi   © Antoine Cardi   © Antoine Cardi   © Antoine Cardi   © Antoine Cardi   © Antoine Cardi   © Antoine Cardi

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

Les leçons de la compression - Maison de santé pluridisciplinaire, Charleval (13) Publié le 03/07/2024

[ Maîtrise d’ouvrage : Mairie de Charleval-en-Provence (Yves Wigt, maire ; Christine W… [...]

Éloge de l’hybridation - Cuvier, chai, halle de vendange et halle technique pour le Château Cantenac Brown (33) Publié le 03/07/2024

[ Maîtrise d’œuvre : atelier Philippe Madec & Associés, architectes ; Stép… [...]

La cité-jardin en héritage - 30 logements, Le Vésinet (78) Publié le 02/05/2024

Maître d’ouvrage : OGICMaîtres d’œuvre : Lambert Lénack architectes (Jean-Baptis… [...]

Pierre et bois sur les berges du Rhône - Immeuble de 10 logements et centre d’accueil, Genève Publié le 01/05/2024

[ Maître d’ouvrage : Fondation Nicolas Bogueret – Maître d’œuvre : Atelier Arch… [...]

Îlot ouvert « à la nantaise » - 68 logements collectifs et une maison de santé, Nantes (44) Publié le 30/04/2024

Maître d’ouvrage : Groupe CIF Maîtres d’œuvre : Bourbouze & Graindorge, ar… [...]

Construire le vide - 68 logements, îlot Les Perrières, Nantes (44) Publié le 30/04/2024

[Maîtres d’œuvre : COSA (Benjamin Colboc et Arnaud Sachet), architectes ; Oteis Isate… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
2701 02 03 04 05 06 07
2808 09 10 11 12 13 14
2915 16 17 18 19 20 21
3022 23 24 25 26 27 28
3129 30 31     

> Questions pro

Quel avenir pour les concours d’architecture publique ? 1/5

Structure des procédures, profil des équipes à monter, références à afficher, éléments de rendus…, les concours publics connaissent depuis…

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …