14e Biennale de Venise: Paranoïa

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 01/07/2014

Article paru dans le d'A n°228

Fundamentals, la biennale de Venise de Rem Koolhaas, se divise en trois parties. Elements of Architecture au pavillon central : une tentative d'élaborer un véritable traité d'architecture en réactivant une tradition rétablie à la Renaissance et peu à peu tombée en désuétude. Monditalia à l'Arsenal, une réflexion nostalgique qui tend à assimiler l'Italie à une métaphore de notre contemporanéité. Enfin en conclusion dans les pavillons nationaux : Absorbing Modernity : 1914-2014, une injonction à réfléchir sur la manière dont les différents pays ont été pénétrés par les principes du Mouvement moderne. Des principes qui peuvent être considérés à la fois comme des remèdes et des poisons : porteurs des valeurs de confort et de progrès, ils peuvent s'affirmer aussi comme des agents actifs de dissolution des différentes identités nationales.

Article paru dans notre enquête spéciale sur la 14e Biennale Internationale d'Architecture de Venise.


Légende photo : "Monditalia", dans la Corderie sous les tentures de la Tabula peutingeriana, carte de l'Italie du XVe siècle.Au premier plan, l’hôpital San Giacomo par et le bloc fantôme de Giambattista Nolli (stARTT architectes)


Lisez la suite de cet article dans : N° 228 - Juillet 2014

Les articles récents dans Points de vue / Expos

La politique de l’architecture après la Covid-19 Publié le 12/10/2020

Nombreux sont ceux qui naturellement ont imaginé que l’architecture devait proposer ses… [...]

Si l’échec est un but, la transition écologique du BTP pourrait être un chef-d’œuvre Publié le 12/10/2020

Des conflits d’intérêts, Une « task force », Un rapport secret, Une… [...]

« Frémissements » : Susanna Fritscher au Centre Pompidou-Metz Publié le 25/08/2020

L’installation de Susanna Fritscher investit de ses fils blancs l’intérieur de l’un des … [...]

L’habitat collectif en zugzwang Publié le 25/08/2020

Le zugzwang est une situation du jeu d’échecs dans laquelle le joueur est contraint de jouer… [...]

Miroir grossissant Publié le 30/06/2020

Le confinement fut propice aux imaginaires du monde d’après. Avec le déconfinement, c’est… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…