20 lauréats pour réinventer les dessous parisiens

Rédigé par Agathe VIGUIER
Publié le 16/01/2019

Les lauréats de la seconde édition de « Réinventer Paris » ont été annoncés mardi 16 janvier au Pavillon de l’Arsenal par Anne Hidalgo et Jean-Louis Missika. Avec 33 sites remarquables proposés dans différents arrondissements, seuls 20 projets ont finalement été retenus par les jurys.


Suite au succès de « Réinventer Paris 1 » en 2014 qui a inspiré d’autres consultations tel que « Réinventer la Seine » ou « Reinventing cities – appel à projets international », Jean-Louis Missika a décidé de renouveler l’expérience « Réinventer Paris II – les dessous de la Ville ».


Avec pour objectif la valorisation des sous-sols parisiens, 33 sites ont été proposés aux candidats pour cette nouvelle édition. Pour la plupart inexploités et majoritairement méconnus, ces lieux souterrains devraient être investis dans le but de valoriser leur potentiel.


Avec 217 candidatures déposées, la Ville de Paris et ses partenaires (EFIDIS, RATP, Renault et la SNCF) ont présélectionné 85 projets. Dans un second temps, les grands gagnants ont été dévoilés sous la nef du Pavillon de l’Arsenal. Issus d’équipes internationales et pluridisciplinaires, vingt projets ont finalement été retenus autour des 33 sites initialement présentés. Les opérations proposées s’inscrivent dans des lieux d’un nouveau genre le plus souvent autour d’un programme culturel ou sportif. Cordonnées par des promoteurs, des agences d’architecture, de design ou encore d’autres structures, les équipes sont variées et regroupent différents corps de métiers. Une association de riverains porte ainsi pour la première fois un projet : Une usine de pompage d’eau de Seine dite « l’Usine d’Auteil » dans le 16e arrondissement. Aucune précision n’a encore été communiquée quant aux dates d’exécution des projets. Ces derniers doivent en effet encore être approuvés par le Conseil de Paris.


Néanmoins, 11 sites restent en consultation ou n’ont pas pu être mis suffisamment en valeur par les participants aux yeux du jury. Face à la complexité technique liée à l’exploitation de certains emplacements, plusieurs projets ont bénéficiés d’un délai supplémentaire. Faute de proposition satisfaisante, plusieurs des lieux originellement soumis par la Ville de Paris n’accueilleront eux pour le moment pas de projets. Au-delà de ces quelques ajournements, plusieurs associations et activistes s’interrogent également sur le bien-fondé de cet appel à idées. Accusé d’accroitre l’influence des promoteurs sur la fabrication de la ville en contournant les marchés publics, Jean-Louis Missika se défend en rappelant que 10 des 20 équipes lauréates sont représentées par d’autres types d’acteurs dont des architectes.


Réinventier Paris II

 


Les articles récents dans Actus brèves

10+1 : d’a révèle son Prix d’architectures Publié le 18/02/2019

Pour la première fois, la revue d’a décerne son Prix d’architectures. Ce palmarès porté par… [...]

Ishigami pour le pavillon de la Serpentine Gallery 2019 Publié le 15/02/2019

L’architecte japonais Junya Ishigami investira les Kensington Gardens pour la 19e édition de la… [...]

Bernard Desmoulin-MVRDV, Rudy Riciotti, Franck Gehry : nouveautés atlantiques, méditerranéennes et d’outre-manche Publié le 13/02/2019

Un parking de centre commercial, une bâtisse du XIXe siècle à Rennes, des coteaux corses : ce… [...]

L’université sur les ondes : l’architecture moderne en vingt-quatre leçons Publié le 11/02/2019

Vingt minutes suffisent pour découvrir la Robie house, les Siedlungen de Berlin, ou les… [...]

La salle modulable de l’Opéra Bastille : une vocation retrouvée Publié le 07/02/2019

L’agence danoise Henning Larsen architects réalisera le projet d’aménagement de la salle … [...]

Le grand débat… architectural ? Publié le 05/02/2019

Les architectes sont invités à prendre la plume pour exprimer leurs suggestions dans le cadre du … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
05    01 02 03
0604 05 06 07 08 09 10
0711 12 13 14 15 16 17
0818 19 20 21 22 23 24
0925 26 27 28    

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…