Architecture contemporaine remarquable, le label qui réinvente un espace théorique pour l’architecture

Rédigé par Lorenzo DIEZ
Publié le 24/06/2022

Musée de la bataille de Valmy - Pierre-Louis Faloci

Article paru dans d'A n°300

Si nous avons en France des « labels » pour qualifier le talent des architectes, comme le Grand Prix national de l’architecture ou encore les AJAP, il manquait un label national pour désigner les architectures et ainsi compléter le paysage pléthorique des prix et palmarès. Le récent label Architecture contemporaine remarquable (ACR) comble désormais ce vide. Au-delà de son aspect administratif, celui-ci offre l’opportunité d’aborder l’architecture comme pratique vivante et non comme un objet patrimonial. Par certains aspects, il soulève des questions nouvelles susceptibles de faire évoluer notre vision du projet. Je propose ici de vous livrer quelques réflexions théoriques sur le sujet. 

En 2016, dans le cadre de la loi LCAP, nos députés votaient la création d’un label avec pour objectif de valoriser les architectures de moins de cent ans « dont la conception présente un intérêt architectural ou technique suffisant » (article 78 de ladite loi). Signalons tout de suite que l’attention portée par notre pays aux architectures récentes par l’intermédiaire d’un label est antérieure à cette loi. Pour mémoire, le ministère de la Culture a promu en 1999 un label appelé Patrimoine du XXe siècle. Comme son nom l’indique, il portait sur le siècle qui allait se clore. Comme son nom ne l’indique pas, il visait les architectures préexistantes. Par un abus de langage devenu habituel dans l’Hexagone, il évoquait le « patrimoine » sans lui accoler de qualificatif pourtant nécessaire pour se repérer dans ce vaste océan qui couvre aujourd’hui « de façon nécessairement vague tous les biens, tous les trésors du passé », pour reprendre les mots de Babelon et Chastel. (...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Vingt ans pour un bouleversement Publié le 29/06/2022

Sélectionner vingt architectures parmi des milliers d’autres, c’est générer plus de frustr… [...]

Vingt architectures entre singularité et exemplarité Publié le 28/06/2022

Les palmarès sont toujours pris entre deux impératifs contradictoires : couronner l’exception … [...]

Une anamorphose éloquente Publié le 27/06/2022

De quelle situation la vingtaine de réalisations jugées les plus remarquables des vingt derniè… [...]

Étoiles et lucioles Publié le 26/06/2022

En miroir des édifices et architectes qu’il distingue, ce palmarès des « Vingt architectures … [...]

Business as usual - Une sélection du déni climatique Publié le 25/06/2022

En décembre 2021, Emmanuel Caille a invité 35 personnalités du monde de l’architecture à c… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. (6/9) Tabula rasa versus transformation Publié le 05/05/2022

Les effets des deux premières révolutions industrielles combinés à ceux des deux guerres mon… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…