Introduction : Transformation des bureaux en logements : le salut de l'habitat ?

Rédigé par Maryse QUINTON
Publié le 16/11/2021

RATP Habitat, Paris 13e, DATA architecture

Dossier réalisé par Maryse QUINTON
Dossier publié dans le d'A n°294 Cest la collusion de deux phénomènes majeurs. Avec la pandémie, le télétravail se généralise, les bureaux se vident alors même que le besoin en logements ne cesse de saccentuer, la production du neuf ne suffisant pas à répondre à la demande. Recycler les bâtiments tertiaires obsolètes pour y habiter, léquation paraît simple. Il nen est rien. Les montages financiers et techniques de ces projets sont complexes. Coûteux, ils se heurtent à nombre de freins qui empêchent jusquà présent de propulser un marché encore confidentiel. Nous sommes néanmoins à un tournant. Ces opérations pourraient prendre une ampleur inédite sous leffet de la crise sanitaire qui a également mis en lumière la nécessité daméliorer la qualité du logement en France. Précipitées par la pandémie, ces transformations potentielles de bureaux vacants sont autant dopportunités pour pallier le manque de foncier disponible, repenser le déjà-là mais aussi sortir dune offre standardisée qui a montré ses limites.

Parmi les thématiques récurrentes qui alimentent le débat actuel sur l’architecture et l’urbanisme figure la transformation des bureaux en logements. Alors que la démolition est désormais envisagée en dernier recours plutôt qu’en première intention, s’ouvre grand la voie de la transformation. Composer avec ce qui est déjà là, considérer l’existant même le plus ordinaire pour lui donner une nouvelle vie : telle est la nouvelle donne après des décennies où cette question n’intéressait que peu d’architectes. Depuis qu’Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ont obtenu le Pritzker Prize à la faveur d’une démarche engagée en matière de logement, nourrie au refus catégorique de démolir, le sujet de la transformation – terme qui s’est peu à peu substitué à ceux de réhabilitation, rénovation, reconversion… – est plus que jamais d’actualité. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…