Le choix des libraires. Volume

Rédigé par Librairie VOLUME
Publié le 15/12/2014

Le choix des libraires : Volume

Article paru dans d'A n°232

Librairie Volume
47, rue Notre-Dame-de-Nazareth, Paris 3e


Née en janvier de cette année à l’initiative d’Isabelle Leblanc et de Samuel Hoppe, la librairie Volume est centrée sur l’architecture, l’urbanisme et le paysage et organise des expositions de photos et de dessins.

Impossible d’éviter la liste brute avec des titres que seule la grande qualité éditoriale réunie. Richement illustré et à la maquette très délicate, Gunite Over ?, le livre de Christian Dupraz, architecte à Genève, sur la libération de la forme en architecture grâce à la gunite donne à suivre le chemin commun parcouru par des ingénieurs maîtres de leur démarche et par des architectes plus soucieux d’explorer l’aléatoire.

Ouvrir Introduction de Bruther, c’est être de plain-pied dans l’esprit de Stéphanie Bru et Alexandre Theriot. Ici, pas de jolies photos mettant en valeur les bâtiments. La jeune agence parisienne a fait le choix de présenter en noir et blanc des images de leurs projets tout autant que des images qui les accompagnent. Une feuille volante permet de réordonner les pièces du puzzle.

C’est un inédit en français de Bruno Taut que les précieuses éditions du Linteau nous ont livré cette année. La Maison japonaise et ses Habitants, publié en 1937, est un des premiers livres sur l’architecture japonaise.

Mill, des exigeantes éditions Kaiserin, est un inventaire des plus sérieux de la flore qui s’épanouit sur le site de la Galleria Continua en Seine-et-Marne. Camille Frechou et Damien Roger, paysagistes, ont répertorié chaque plante et Stéphane Ruchaud les a somptueusement photographiées.

Enfin Rosie géniale ingénieure, cette lointaine parente d’Iggy Peck l’architecte, apprend de sa tante Rose que le seul véritable échec c’est d’abandonner. Un livre qui ravira les enfants et que tout ingénieur et architecte cachera dans un tiroir de son bureau.



Gunite Over ? Christian Dupraz, A/Éditions, 95 pages, 18 euros.

Introduction, Bruther, édité par Bruther, 175 pages, 35 euros.

La Maison japonaise et ses Habitants, Bruno Taut, Éditions du Linteau, 350 pages, 55 euros.

Mill Flora Bussiaca, Camille Frechou, Damien Roger et Stéphane Ruchaud, Kaiserin Éditions, 410 pages, 60 euros.

Rosie géniale ingénieure, Andrea Beaty et David Roberts, Sarbacane, 37 pages, 15,50 euros.



À lire dans d'a 232 : 2014. La sélection des livres de la rédaction

Les articles récents dans Livres

Rénovation d’un héritage bâti, entre sauvegarde et confort domestique Publié le 28/02/2022

Qui n’a jamais pesté contre la déplorable insonorisation de son plancher haussmannien, un vendre… [...]

Le Monde sans fin Publié le 30/12/2021

Cette bande dessinée est le fruit de la rencontre entre un ingénieur, grand vulgarisateur des qu… [...]

La Déconstruction de la ville européenne. Euralille 1988-1995 Publié le 27/12/2021

L’opération Euralille n’est pas encore achevée et pourtant ce moment fondateur d’une nouve… [...]

Habiter autrement, quand l’architecture libère la maison Publié le 26/12/2021

Ce livre, qui a le mérite de s’adresser (et c’est rare) autant aux architectes qu’au grand p… [...]

Durer. Éléments pour la transformation du système productif Publié le 25/12/2021

Pourquoi parler d’un livre de philosophie dans une revue d’architecture ? Pourquoi dire qu… [...]

Architecture du canton de Vaud, 1975-2000 Publié le 09/12/2021

Il ne s’agit pas là d’un guide mais d’un inventaire des plus complets, recensant l’ensemb… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
44 01 02 03 04 05 06
4507 08 09 10 11 12 13
4614 15 16 17 18 19 20
4721 22 23 24 25 26 27
4828 29 30     

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…