Louis Kahn : le pouvoir de l’architecture

Rédigé par Valéry DIDELON
Publié le 16/11/2012

Article paru dans le d'A n°213

Cet automne au NAI à Rotterdam, et à partir du printemps prochain au Vitra Design Museum à Weil am Rhein, se tient, sous le titre « The Power of Architecture », une remarquable exposition consacrée à Louis I. Kahn. Deux occasions de s'interroger sur ce que l'œuvre de l'architecte américain dit ou ne dit pas de l'architecture contemporaine.

Beaucoup a déjà été écrit sur Louis Kahn et son architecture. D'éminents historiens et critiques ont décortiqué ses paroles et ses projets depuis son décès dans d'étranges circonstances en 1974, à New York. Mais à l'issue d'une visite de l'exposition qui lui est actuellement consacrée, on peut se demander sans malice à quoi sert aujourd'hui Louis Kahn. Car si la production contemporaine semble devoir si peu à ce que prônait l'architecte de Philadelphie, comment comprendre l'admiration qu'on lui porte communément ? Est-elle liée à un horizon lointain que nous indiquerait son œuvre ou $a contrario$ à la nostalgie que suscite la manière qui fut la sienne de faire de l'architecture et qui tend à disparaître inéluctablement ? Bref, Louis Kahn est-il pour nous un homme du passé ou une figure d'avenir ?


Lisez la suite de cet article dans : N° 213 - Novembre 2012

Les articles récents dans Points de vue / Expos

La politique de l’architecture après la Covid-19 Publié le 12/10/2020

Nombreux sont ceux qui naturellement ont imaginé que l’architecture devait proposer ses… [...]

Si l’échec est un but, la transition écologique du BTP pourrait être un chef-d’œuvre Publié le 12/10/2020

Des conflits d’intérêts, Une « task force », Un rapport secret, Une… [...]

« Frémissements » : Susanna Fritscher au Centre Pompidou-Metz Publié le 25/08/2020

L’installation de Susanna Fritscher investit de ses fils blancs l’intérieur de l’un des … [...]

L’habitat collectif en zugzwang Publié le 25/08/2020

Le zugzwang est une situation du jeu d’échecs dans laquelle le joueur est contraint de jouer… [...]

Miroir grossissant Publié le 30/06/2020

Le confinement fut propice aux imaginaires du monde d’après. Avec le déconfinement, c’est… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…